Faire un don
Mgr Christophe Pierre, nouveau nonce aux Etats-Unis

Mgr Christophe Pierre, nouveau nonce aux Etats-Unis, cef_.fr_.jpg

Etats-Unis: le nonce demande un pas de plus dans l’évangélisation

Et davantage de collégialité et synodalité

Un pas de plus dans l’évangélisation, plus de collégialité et de synodalité. C’est la recommandation de Mgr Christophe Pierre, nonce apostolique aux Etats-Unis, à la Conférence des évêques catholiques du pays, à Indianapolis, le 14 juin 2017.

Le nonce, qui a commencé sa mission aux Etats-Unis il y a un an, a assuré de la proximité du pape François. Au fil de son discours, il a encouragé les pasteurs à approfondir leur engagement pour l’évangélisation, en pratiquant un examen de conscience.

Il a formulé des questions : « Réalisons-nous la mission avec joie, en ayant rencontré le Seigneur et reçu son amour ? … Ecoutons-nous – y compris ceux avec qui nous sommes en désaccord — afin de proposer l’essentiel de l’Evangile d’une façon plus persuasive et bouleversante ? »

« Il est important d’écouter les laïcs, qui ont une expertise particulière, une vraie foi et une vraie dévotion, le clergé et les religieux, et de s’écouter les uns les autres comme évêques, en agissant d’une façon collégiale et synodale », a insisté Mgr Pierre.

« Malgré les avancées technologiques diverses, a-t-il noté, … il semble que la mission d’évangélisation soit souvent étouffée parce que nous ne parlons qu’à ceux avec lesquels nous sommes d’accord et nous n’écoutons pas assez ceux qui sont aux marges de l’Eglise et de la société ».

« Parfois nos efforts pour évangéliser sont entravés par une « vision de tunnel « , c’est-à-dire sans approche intégrée de l’évangélisation, qui voit une unité essentielle … entre culte, doctrine, vie et pratique pastorale », a poursuivi le nonce.

Il a invité à considérer les problèmes « à l’intérieur du cadre plus large de la Doctrine sociale de l’Eglise, qui promeut une éthique et une culture de vie et s’oppose à la culture « du déchet » » plutôt que « les uns contre les autres ».

Il a aussi préconisé l’accompagnement des familles dans les diocèses. Evoquant le synode sur les jeunes (octobre 2018) Mgr Pierre a recommandé d’apprendre d’eux. Enfin, il a plaidé la cause des migrants, appelant à la « solidarité » : « accueillir l’autre, en particulier quelqu’un qui fuit la persécution ou une « mort certaine »… nous aide à reconnaître que nous faisons partie de la même famille humaine ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel