Faire un don
Cathédrale S. Pierre S. Paul de Tallinn, Estonie @ Vatican News

Cathédrale S. Pierre S. Paul de Tallinn, Estonie © Vatican News

Estonie : Mgr Eduard Profittlich, persécuté, aujourd’hui sur le chemin de la béatification

Mgr Jourdan explique une plaque commémorative au pape François

A Tallinn, en Estonie, l’administrateur apostolique, Mgr Philippe Jourdan, a indiqué au pape François une plaque en marbre à la mémoire d’un évêque martyr, Mgr Eduard Profittlich, à la cathédrale S. Pierre et S. Paul, ce mardi 25 septembre 2018.

Dimanche dernier, 23 septembre, c’est l’archevêque émérite de Kaunas, Mgr Sigitas Tamkevicius, SJ, rescapé des interrogatoires soviétiques et du goulag, qui a guidé le pape, à Vilnius, au Musée des Occupations – ancien siège de la Gestapo puis du KGB – jusque dans la « salle des évêques ». Le pape a allumé une lampe sous la photo du bienheureux Théophile Matulionis, autre évêque victime de la persécution soviétique.

Un archevêque letton a aussi été cité, le lendemain, lundi 24 septembre, dans son homélie à Aglona, Mgr Boleslav Sloskans, sur la voie de la béatification.

Il ne manquait qu’une figure de la résistance estonienne aux dictatures du XXe siècle : ce sera l’administrateur apostolique d’Estonie, Mgr Eduard Profittlich, qui était né près de Coblence, à Birresdorf, en 1890, dans une famille de 10 enfants.

Entré dans la Compagnie de Jésus en 1913, il poursuit sa formation à Heerenberg, et à Valkenburg, aux Pays-Bas. Il est ordonné en 1922 et il étudie à Rome, à l’Institut pontifical oriental fondé par Benoît XV.

Il continue ses études en Pologne, à Cracovie. Il y est envoyé comme missionnaire jésuite en 1924.

Il fait sa profession perpétuelle comme jésuite à Hambourg en 1930.

En 1931, il est envoyé en Estonie, terre luthérienne depuis le XVIe s., par le pape Pie XI, qui lui accorde une audience privée le 28 septembre 1933 : il est curé de l’église des saints Pierre et Paul. En 1935, il obtient la nationalité estonienne.

Il est consacré évêque en 1936, à Tallinn, dans cette église devenue cathédrale, où le pape François s’est rendu ce mardi.

Il fait un dernier voyage dans sa famille en 1940. Or, après l’invasion soviétique, 60 000 Estoniens sont déportés ou emprisonnés.

D’origine allemande, Mgr Profittlich aide des prêtres et des religieuses à partir en Allemagne. Il est arrêté par le NKWD le 27 juin 1941 pour “agitation anti-soviétique et espionnage”. Il est condamné à être déporté à Kirov, en Russie, à 200 km au nord de Moscou, « pour crimes d’avoir aidé au départ du personnel de l’Église catholique » et « en raison d’activités contre-révolutionnaires et d’agitation dans l’Eglise ». Et condamné à mort.

Il meurt en prison le 22 février 1942 avant que la sentence ne soit exécutée.

Il a été réhabilité en 1990. Sa cause de béatification a été ouverte à Saint-Pétersbourg, en 2003.

C’est donc la plaque qui rappelle sa mémoire à la petite cathédrale catholique Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Tallinn que Mgr Jourdan a montrée au pape François ce mardi.

Mgr Eduard Profittlich @ wikimedia commons

Mgr Eduard Profittlich @ wikimedia commons

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel