Faire un don
Victor Emilio Moscoso Cárdenas, jésuite martyr, Equateur © santidad-ecuador.blogspot.com

Victor Emilio Moscoso Cárdenas, jésuite martyr, Equateur © santidad-ecuador.blogspot.com

Équateur : béatification du p. Emilio Moscoso Cardenas, SJ

Homélie du cardinal Angelo Becciu

« La vie vertueuse et la mort héroïque du bienheureux père Emilio Moscoso encouragent chacun d’entre nous à porter avec enthousiasme la lumière de l’Évangile à nos contemporains comme il l’a fait lui-même », déclare le cardinal Becciu: « Son témoignage est actuel et nous offre un message significatif : on ne s’improvise pas martyrs. Le martyre est le fruit d’une foi enracinée en Dieu et vécue au jour le jour. La foi requiert cohérence, courage et intense capacité d’aimer Dieu et son prochain au travers du don de soi. »

C’est ce qu’a dit le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, dans son homélie prononcée  au cours de la messe solennelle qu’il a célébrée le 16 novembre 2019 au Stade olympique de Riobamba pour la béatification du père Emilio Moscoso Cardenas (1846-1895), SJ, premier martyr de l’Équateur, indique l’agence vaticane Fides du 19 novembre.

Le pape François a salué la béatification du père Moscoso après l’angélus du dimanche 17 novembre. Il a souhaité « que son exemple d’humble religieux, apôtre de la prière et éducateur de la jeunesse, soutienne notre chemin de foi et de témoignage chrétien ».

Au cours de la messe de béatification, le cardinal Becciu a rappelé que p. Emilio Moscoso est « le modèle d’un prêtre qui fut un témoin courageux de l’amour du Christ ». « Les prêtres, les religieux et l’ensemble de l’Église qui est en Équateur, a-t-il dit, sont ainsi encouragés à imiter le nouveau bienheureux qui a donné sa vie pour l’Évangile… »

« Ses bourreaux, en l’éliminant, voulaient frapper la foi catholique, mais cela fut une tentative inutile, a affirmé le cardinal. Le martyre de ce jésuite héroïque, toujours vivant dans le souvenir dévot et orant de la population a démontré que la violence n’est pas en mesure d’éradiquer la foi des personnes ni d’éliminer la présence de l’Église au sein de la société.»

À la messe solennelle de béatification ont participé tous les évêques de l’Équateur, en conclusion de leur Assemblée plénière.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel