Faire un don
Déclaration d'Abou Dhabi sur la fraternité humaine © Vatican Media

Déclaration d'Abou Dhabi sur la fraternité humaine © Vatican Media

Emirats arabes unis : « un nouveau signe, clair et décisif » pour le dialogue interreligieux

A l’audience générale, le pape revient sur son voyage

« A notre époque où les religions sont souvent considérées comme une source de conflits, nous avons voulu donner un nouveau signe, clair et décisif, qu’il est au contraire possible de se rencontrer, de se respecter et de dialoguer » : c’est ainsi que le pape François a présenté son voyage apostolique aux Emirats arabes unis, au lendemain de son retour, ce 6 février 2019.

Le pape a en effet consacré son audience générale au premier bilan de ce voyage historique, qui a vu une rencontre interreligieuse, la signature d’un Document sur la fraternité humaine, et la première messe d’un pape dans la péninsule arabique, entouré de 150 000 chrétiens.

Catéchèse en français

Frères et sœurs,

Le voyage accompli ces jours derniers aux Emirats Arabes Unis a constitué un pas en avant important dans le dialogue interreligieux et l’engagement à promouvoir la paix dans le monde sur la base de la fraternité humaine. Et, en pensant à saint François d’Assise, c’est l’Evangile dans le cœur que j’ai prié le Père pour tous ses enfants, en particulier pour les pauvres, pour les victimes des injustices et des guerres, afin que le dialogue entre le Christianisme et l’Islam soit un facteur décisif pour la paix dans le monde.

Les Emirats Arabes Unis sont devenus une « oasis »  multiethnique et multi-religieuse et donc, un lieu adapté pour promouvoir la culture de la rencontre. Ainsi, en plus des différents discours prononcés dans le cadre de la rencontre interreligieuse, le Document sur la Fraternité humaine, signé par le Grand Imam d’al-Ahzar et moi-même, réaffirme la vocation commune de tous les hommes et de toutes les femmes à être frères, condamne toutes les formes de violence, en particulier celles invoquant des motifs religieux, et nous engage à défendre dans le monde les valeurs authentiques et la paix.

A notre époque où les religions sont souvent considérées comme une source de conflits, nous avons voulu donner un nouveau signe, clair et décisif, qu’il est au contraire possible de se rencontrer, de se respecter et de dialoguer. Et, hier matin, avec des membres de la communauté catholique présente dans ce pays, au cours de la messe, nous avons prié pour la paix et la justice, en particulier au Moyen-Orient et au Yémen. Ainsi ce voyage fait partie des « surprises » de Dieu.

© Librairie éditrice du Vatican

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel