Faire un don
Rencontre du patriarche Cyrille et du pape François à l'aéroport de La Havane, photo du Ministère cubain des Affaires étrangères

Rencontre du patriarche Cyrille et du pape François à l'aéroport de La Havane, photo du Ministère cubain des Affaires étrangères

Emirats arabes unis: le patriarche Cyrille de Moscou salue le forum interreligieux d’Abou Dabi

La coopération interreligieuse «témoigne de la maturité de la société»

« La compréhension de l’importance de la coopération entre représentants de différentes confessions témoigne de la maturité de la société », affirme le patriarche orthodoxe russe Cyrille, en saluant « cordialement » le forum international interreligieux à Abou Dabi (Emirats arabes unis) à laquelle le pape François a participé le 4 février 2019.

Le patriarche Cyrille a adressé ce message aux participants du forum le 3 février 2019 dans lequel il souligne que « l’initiative même de la tenue de ce forum international mérite tout notre soutien », indique L’Osservatore Romano en italien du 6 février 2019 qui publie une traduction de ce message en italien. Nous traduisons d’après l’original en russe.

Le patriarche orthodoxe de Moscou y souligne que trop souvent la foi est manipulée : « Aujourd’hui, malheureusement, nous observons que la religion devient de plus en plus un outil de manipulation de la conscience publique par des dirigeants sans scrupule. Recourir à une rhétorique liée à la religion pour justifier le terrorisme ou résoudre des problèmes politiques est clairement un phénomène pécheur qui doit être fermement condamné par les chefs spirituels et tous les hommes de bonne volonté. »

Il déplore le sort des petites communautés: en rappelant que « les actions d’extrémistes cachés derrière des slogans religieux et la collision des intérêts géopolitiques de différents pays ont particulièrement touché la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord », le patriarche constate que dans plusieurs pays « les minorités religieuses et nationales ont été soumises à un véritable génocide ».

Il déplore aussi la destruction des édifices et la fuite de réfugiés, que déplore aussi la Déclaration d’Abou Dhabi: « La présence chrétienne a été gravement endommagée, souligne-t-il, des centaines de temples ont été détruits, de nombreuses familles ont perdu leurs maisons et leurs moyens de subsistance et, faute de garanties pour un avenir pacifique, des personnes quittent leurs terres natales en masse. »

Il lance cet appel à l’aide humanitaire pour les populations qui souffrent de la guerre: « Nous, personnes de diverses religions, conclut le patriarche Cyrille, sommes appelés à aider les populations souffrantes de Syrie, d’Irak et d’autres pays ravagés par la guerre en manifestant notre ferme attachement aux principes moraux donnés par Dieu, à savoir l’amour, la paix, relations de bon voisinage et miséricorde. »

Le patriarche Cyrille a rencontré le pape François à Cuba, le 12 février 2016, à l’occasion du voyage de celui-ci au Mexique.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel