Faire un don
Le pape rencontre des pèlerins de Chine © L'Osservatore Romano

Le pape rencontre des pèlerins de Chine © L'Osservatore Romano

Chine : Deux évêques ordonnés avec mandat pontifical

Premières ordinations épiscopales depuis l’Accord provisoire

Mgr Etienne Xu Hongwei et Mgr Antonio Yao Shun, consacrés le premier ce 28 août 2019, et le second lundi 26 août 2019, en Chine, sont les premiers évêques ordonnés avec mandat pontifical depuis l’Accord provisoire entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine, signé à Pékin le 22 septembre 2018.

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, a confirmé la double nouvelle ce mercredi matin 28 août 2019, en réponse aux questions des journalistes. « Je peux confirmer, a-t-il dit, que Mgr Étienne Xu Hongwei, consacré évêque coadjuteur de Hanzhong (Shaanxi) en Chine, aujourd’hui 28 août 2019, a reçu le mandat pontifical ».

Il venait de confirmer que Mgr Antoine Yao Shun, consacré évêque de Jining/Wulanchabu, en Mongolie intérieure (Chine), deux jours auparavant, soit le 26 août 2019, avait aussi « reçu le mandat pontifical ».

Matteo Bruni a aussi précisé que ces ordinations avaient eu lieu « dans le cadre de l’Accord provisoire entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine, signé à Pékin le 22 septembre 2018 ».

D’après le communiqué du Saint-Siège qui l’avait annoncé le jour même, l’ « Accord provisoire » concernant la nomination des évêques devait favoriser « un chemin de dialogue institutionnel fécond et à long terme » et contribuer « positivement à la vie de l’Église catholique en Chine, au bien du peuple chinois et à la paix dans le monde ». Des « évaluations périodiques sur sa mise en oeuvre » sont prévues.

Le pape François, quelques jours après la signature de l’Accord, avait adressé un Message aux catholiques chinois et à l’Église universelle. Il avait souligné que les « expériences douloureuses » des chrétiens en Chine « appartiennent au trésor spirituel de l’Église en Chine et de tout le peuple de Dieu ».

« Depuis que m’a été confié le ministère pétrinien », avait-il assuré, « j’ai éprouvé une grande consolation de constater le désir sincère des catholiques chinois de vivre leur foi dans la pleine communion avec l’Église universelle et avec le Successeur de Pierre ».

Le pape François avait aussi confié à l’Église universelle « une tâche importante », celle d’ « accompagner par une prière fervente et par notre amitié fraternelle nos frères et soeurs en Chine. En effet, ils doivent sentir que, sur ce chemin qui s’ouvre maintenant devant eux, ils ne sont pas seuls ».

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel