Faire un don
Militaire tombée de cheval, Chili © Vatican Media

Militaire tombée de cheval, Chili © Vatican Media

Chili : une militaire tombe de cheval, le pape fait arrêter le cortège

Et reste près d’elle tandis qu’elle est secourue

Au passage de la papamobile dans la ville d’Iquique, au nord du Chili, ce 18 janvier 2018, une militaire est tombée de cheval. Immédiatement, le pape François a fait arrêter le cortège et est resté auprès de la jeune femme durant les premier secours.

Vatican Media rapporte cet événement survenu au dernier jour de la visite du pape au Chili : après la messe avec la population sur le Campus Lobito, au bord de l’océan et au pied du désert des Andes, le pape a parcouru les rues en papamobile ouverte, protégé par les forces de l’ordre. Mais sur le chemin, au milieu des cris, des mouvements, des voitures du cortège, le cheval d’une militaire des “Carabineros del Chile”, apeuré, l’a désarçonnée.

Voyant la chute, durant laquelle la jeune femme a heurté la papamobile, le pape a fait immédiatement arrêter la voiture, et en est descendu pour assister la blessée. Alertés, les médecins de la suite papale ont donné les premiers secours, tandis qu’arrivaient les services de santé chiliens. En présence du pape, resté près d’elle, la militaire a été allongée sur un brancard pour être transportée à l’hôpital.

Le pape a ensuite repris la route pour se rendre à la “Casa de retiros del Santuario Nuestra Señora de Lourdes”, maison de retraite tenue par les Pères Oblats, où il a déjeuné. Dans l’après-midi, il a quitté le Chili pour se rendre au Pérou, deuxième étape de son 22e voyage apostolique.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel