Faire un don
Le card. Becciu, Oran (Algérie) @ Il Sismografo

Le card. Becciu, Oran (Algérie) @ Il Sismografo

Causes des saints : un nouveau martyr et onze vénérables

Un évêque, six prêtres, trois religieuses et un laïc

L’Eglise reconnaît un nouveau martyr allemand et onze nouveaux vénérables : le pape François a en effet autorisé la Congrégation pour les causes des saints à promulguer 12 décrets concernant ces baptisés, le 21 décembre 2018.

Dans un communiqué publié le lendemain de l’audience du cardinal Angelo Becciu, préfet du dicastère, avec le pape, le Saint-Siège donne la liste de ces décrets.

Le premier concerne le martyre de Richard Henkes, prêtre de la Société de l’Apostolat catholique (Pères Pallotins) : il est né à Ruppach en Allemagne le 26 mai 1900 et mort en haine de la foi au camp de concentration de Dachau le 22 février 1945. Prédicateur renommé, il dénonçait le régime nazi et ses exterminations programmées dans ses homélies. Il a succombé au typhus en déportation, après avoir longtemps assisté les malades.

La reconnaissance de son martyre ouvre la voie à sa béatification : aucun autre miracle n’est requis.

Onze décrets reconnaissent que onze baptisés ont vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon « héroïque », première étape du procès de canonisation. Parmi eux, un évêque, six prêtres, trois religieuses et un laïc, ayant vécu aux XIXe et XXe siècles. Pour qu’ils soient béatifiés, il faudra la reconnaissance d’un miracle dû à leur intercession.

– Jan Pietraszko (1911-1988), évêque auxiliaire de Cracovie en Pologne ; très engagé dans le mouvement scout, il fut un proche de Jean-Paul II.

– Giuseppe Codicè (1838-1915), prêtre diocésain italien, fondateur de la Pieuse union des sœurs de la Visitation de la Vierge immaculée (Pia Unione delle Suore della Visitazione della Vergine Immacolata) ;

– Augustine John Ukken (1880-1956), prêtre indien syro-malabar, fondateur de la Congrégation des Sœurs de la charité ;

– Doroteo Hernández Vera (1901-1991), prêtre diocésain espagnol, fondateur de l’Institut séculaire Cruzada Evangelica ;

– Melchior Fordon – au siècle : Józef Jakub – (1862-1927), prêtre biélorusse de l’Ordre des frères mineurs – franciscains – conventuels ;

– Girolamo Maria Biasi – au siècle : Arcangelo – (1897-1929), prêtre italien de l’Ordre des frères mineurs – franciscains – conventuels ;

– Miguel Zavala López (1867-1947), prêtre mexicain de l’Ordre de Saint-Augustin ;

– Mère Antonietta Giugliano (1909-1960), américaine de famille d’émigrés italiens, fondatrice de la Congrégation des Pauvres servantes du Christ roi ;

– Sœur Leonarda di Gesù Crocifisso – au siècle – Angela Maria Boidi – (1908-1953), religieuse italienne de la Congrégation des Sœurs de la Passion de Jésus Christ ;

– Soeur Ambrogina di San Carlo – au siècle : Filomena D’Urso – (1909-1954), religieuse italienne de la Congrégation du Patronage de Saint Joseph ;

– Et un laïc italien : Carlo Tancredi Falletti Di Barolo (1782-1838), cofondateur avec son épouse de la Congrégation des Sœurs de Sainte Anne. Issu d’une famille de marquis de Turin, il fut le maire de la ville entre 1826 et 1827. Il mourut durant une épidémie de choléra où il se dépensa pour les malades.

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel