Faire un don
Audience générale du 31/01/2018, capture CTV

Audience générale du 31/01/2018, capture CTV

Catéchèse en français : quand Dieu parle à son peuple

La liturgie de la Parole à la messe

« Quand on lit dans l’Eglise les Saintes Ecritures, c’est Dieu lui-même qui parle à son peuple », a affirmé le pape François lors de l’audience générale du 31 janvier 2018.

Poursuivant sa série de catéchèses sur la messe, il a médité sur la liturgie de la Parole : « Cette Parole devient vivante, a-t-il souligné ; elle nous interpelle quand nous l’écoutons dans la foi. »

Le pape a fait des recommandations pour la juste attitude à garder durant ce temps liturgique : « la dignité de l’ambon, l’usage d’un lectionnaire et le choix de bons lecteurs favorisent l’expérience de ce dialogue dans un climat de silence propice à l’écoute ».

Voici la synthèse de la catéchèse en français, lue par un collaborateur du pape après la catéchèse en italien.

AK

Catéchèse en français

Frères et sœurs, la Liturgie de la Parole est une partie constitutive de la Messe qui nous rassemble pour entendre Dieu nous parler directement. En effet, quand on lit dans l’Eglise les Saintes Ecritures, c’est Dieu lui-même qui parle à son peuple. Cette Parole devient vivante ; elle nous interpelle quand nous l’écoutons dans la foi. Et nous avons besoin de l’écouter. La liturgie de  la Parole est désignée comme une table abondante qui propose largement les trésors de la Bible comme nourriture dont nous avons besoin pour vivre. Le Psaume, en particulier, aide à méditer la lecture qui a précédé.

La proclamation, partout dans l’Eglise, des mêmes lectures favorise la communion ecclésiale ; l’omission d’une lecture ou sa substitution par un texte profane appauvrissent le dialogue de Dieu avec son peuple en prière. Au contraire, la dignité de l’ambon, l’usage d’un lectionnaire et le choix de bons lecteurs favorisent l’expérience de ce dialogue dans un climat de silence propice à l’écoute.

© Librairie éditrice du Vatican

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel