Faire un don
Audience générale du 19 juin 2019, capture Vatican Media

Audience générale du 19 juin 2019, capture Vatican Media

Catéchèse en français : la langue universelle, c’est la vérité et l’amour

La puissance de l’amour appelle à la vie tout ce qu’elle rencontre

La langue de l’Esprit Saint c’est « le langage de la vérité et de l’amour » qui est « la langue universelle », a souligné le pape François à l’audience générale de ce mercredi matin, 19 juin 2019, place Saint-Pierre.

Le pape a poursuivi ses catéchèses sur les Actes des Apôtres en méditant sur l’événement de la Pentecôte. Sans prière, a-t-il notamment averti, on ne peut pas être chrétien : la prière est le souffle, le poumon de la vie du croyant.

Il souhaité « une nouvelle Pentecôte, qui dilate nos cœurs et harmonise nos sentiments avec ceux du Christ ». « Ainsi, a-t-il ajouté, nous annoncerons sans honte sa parole qui transforme et nous témoignerons de la puissance de l’amour qui appelle à la vie tout ce qu’elle rencontre. »

Synthèse de la catéchèse en français

Chers frères et sœurs,

Cinquante jours après Pâques, alors qu’ils étaient en prière, les Apôtres sont surpris par l’irruption de Dieu, une irruption qui ouvre grandes les portes grâce à la force d’un vent qui rappelle le souffle primordial et qui accomplit la promesse de la ‘force’ faite par le Ressuscité avant son départ. Au vent s’ajoute le feu, ce feu qui accompagne la manifestation de Dieu. L’Eglise naît du feu de l’amour, d’un incendie qui éclate à la Pentecôte et qui manifeste la force de la Parole du Ressuscité remplie d’Esprit Saint. L’Alliance nouvelle et définitive est fondée non plus sur une loi écrite sur des tables de pierre, mais sur l’action de l’Esprit de Dieu qui fait toutes choses nouvelles et se grave dans des cœurs de chair. La parole des Apôtres s’imprègne de l’Esprit du Ressuscité et devient une parole nouvelle, qui peut être comprise dans toutes les langues. Il s’agit du langage de la vérité et de l’amour qui est la langue universelle. Même les analphabètes peuvent la comprendre.

L’Esprit Saint est l’artisan de la communion, celui qui fait la réconciliation et sait enlever les barrières pour faire de tous un seul corps. Seul l’Esprit de Dieu a le pouvoir d’humaniser et de fraterniser tout contexte à partir de ceux qui l’accueillent. Demandons au Seigneur de nous faire faire l’expérience d’une nouvelle Pentecôte, qui dilate nos cœurs et harmonise nos sentiments avec ceux du Christ. Ainsi nous annoncerons sans honte sa parole qui transforme et nous témoignerons de la puissance de l’amour qui appelle à la vie tout ce qu’elle rencontre.

© Librairie éditrice du Vatican

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel