Benoît XVI, une présence silencieuse qui « fait du bien », par Mgr Gänswein

Un beau-livre pour les 90 ans du pape émérite

Pape François et Benoît XVI © L'Osservatore Romano

Pape François et Benoît XVI © L'Osservatore Romano

La présence silencieuse de Benoît XVI « fait beaucoup de bien à l’Eglise et au peuple de Dieu ». C’est ce qu’a affirmé Mgr Georg Gänswein, préfet de la Maison pontificale, à la présentation de l’ouvrage “Joseph Ratzinger-Benoît XVI. Images d’une vie”, le 14 juin 2017, à Rome. Des propos rapportés par l’agence catholique italienne SIR.

Le beau-livre édité en Italien sous le titre “Joseph Ratzinger-Benedetto XVI. Immagini di una vita” (Edizioni Paoline), a été réalisé par Maria Giuseppina Buonanno et Luca Caruso à l’occasion des 90 ans du pape émérite. Lors de sa présentation à la Chambre des députés italienne, Mgr Gänswein a souligné que cette initiative, qui s’étendait au-delà du monde catholique, manifestait « beaucoup d’affection, de soutien, d’encouragement et de gratitude » à Benoît XVI.

Son secrétaire particulier a donné des nouvelles du pape émérite : « Chaque soir nous faisons une petite promenade, qui commence et se termine devant la Grotte de Lourdes dans les Jardins du Vatican et nous prions le chapelet ». Avant, a-t-il précisé, « c’était une longue promenade, désormais le périmètre s’est réduit mais la force du cœur a augmenté ».

« La présence du pape émérite, a assuré Mgr Gänswein, est très silencieuse et très appréciée par beaucoup de personnes, et surtout active dans la prière. Sans parler, il parle une parole silencieuse qui je crois fait du bien à de nombreuses personnes, fait beaucoup de bien à l’Eglise et au peuple de Dieu ».

Au cours de la rencontre, le père Federico Lombardi, président de la Fondation Joseph Ratzinger-Benoît XVI, a estimé que la « priorité » du pontificat du pape allemand avait été de « porter les hommes à Dieu, à une époque où Dieu disparaît de l’horizon de l’humanité ».

Il a salué une biographie simple et « complète », qui « nous aide à … réfléchir sur l’existence d’un homme extraordinaire dans son ensemble et à … saisir le sens de sa vie ». Les photographies illustrant l’ouvrage, ajouté le p. Lombardi, « font apparaître le visage de Joseph Ratzinger, surtout son regard, ses yeux limpides et profonds de chercheur de la vérité… de son enfance jusqu’à aujourd’hui ».

Evoquant la question des abus sexuels perpétrés par des membres de l’Eglise, l’ancien directeur du Bureau de presse du Saint-Siège a souligné le « mérite historique » de l’action de Benoît XVI : « de la reconnaissance de la responsabilité, à la rencontre personnelle avec les victimes, à l’engagement pour le pardon, pour la punition des coupables et pour … une vraie culture de la protection des victimes ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!