Faire un don
Card. De Kesel et le "Regenboogkoor" © Vatican Media

Card. De Kesel et le "Regenboogkoor" © Vatican Media

Belgique: le « chant le plus beau » pour le pape François (traduction complète)

Un choeur flamand de soignants et de personnes souffrant d’Alzheimer

« Votre chant est rendu plus précieux par votre vulnérabilité », a dit le pape François à des choristes atteints de la maladie d’Alzheimer ; « le fait de mettre en commun nos fragilités et de les accepter réciproquement, ceci est le “chant” le plus beau, l’harmonie qui plaît le plus à Dieu ».

Le pape François a reçu en audience le « Chœur Arc-en-Ciel » (« Regenboogkoor ») de la maison de retraite flamande « Den Olm » pour personnes ayant la maladie d’Alzheimer, à Bonheiden, en Belgique, mercredi 3 avril 2019, dans la « Petite salle » de la Salle Paul VI du Vatican.

Il a aussi remercié le directeur, Dirk Van Herpe, en lui disant : « par des gestes de tendresse, vous nous rendez tous plus humains ».

Le site de « Den Olm » raconte le lever et le petit-déjeuner tôt, la montée dans le bus à 7h du matin, pour des vaillants pèlerins dont le plus âgé a 97 ans, et qui ont besoin de différents soins.

Ils étaient accompagnés du cardinal De Kesel, de Mgr Dirk Smet, recteur du Collège pontifical Belge de Rome et Mgr Herman Cosijns, secrétaire général de la Conférence épiscopale belge.

Ils ont chanté « Notre Dame des Flandres » (« Onze Lieve Vrouw van Vlaanderen ») et en espagnol, « La Felicidad » (« Le bonheur »).

Le pape a souligné une nouvelle fois l’importance des personnes âgées: « elles sont la mémoire de notre société et les racines dont lesquelles les jeunes peuvent se nourrir ». Il a dit être frappé de tant de « tendresse ».

Le choeur s’est ensuite rendu dans les jardins du Vatican pour chanter un chant devant la « grotte de Lourdes » et prier un Ave Maria.

Et puis ils ont fait un petit circuit touristique dans Rome avant  déjeuner.

La chorale a aussi chanté lors de la messe présidée par le cardinal Jozef De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, pour la communauté belge et dans la résidence officielle de l’ambassadeur de Belgique, J. Cornet d’Elzius.

Voici l’allocution qu’il a adressée aux personnes présentes, en italien, avec la bénédiction finale en français.

HG/AB

Le "Regenboogkoor" (Belgique) © Vatican Media

Le « Regenboogkoor » (Belgique) © Vatican Media

Allocution du pape François

Merci, merci frères et sœurs, merci beaucoup. Mon secrétaire, ici, me dit : c’est ce que j’ai vu de plus beau avec le pape.

Quand j’ai vu qu’il y a, dans votre maison qui accueille des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, un chœur appelé « Arc-en-Ciel », j’ai remercié le Seigneur. Parce que je pense que pour vous, chanter ensemble est une consolation, un soutien qui aide à aller de l’avant et à supporter le poids de la maladie qui se fait certainement sentir. Ou plutôt, je pense que votre chant est rendu plus précieux par votre vulnérabilité. Je pense que le fait de mettre en commun nos fragilités et de les accepter réciproquement, ceci est le « chant » le plus beau, l’harmonie qui plait le plus à Dieu, un « arc-en-ciel » non de perfections, mais d’imperfections !

Et puis quand j’ai vu le directeur, j’ai pensé : il a oublié sa baguette ! Mais ensuite, j’ai vu que sa baguette, c’est la tendresse. Merci, Monsieur le Directeur, parce qu’en effectuant des gestes de tendresse, vous nous rendez tous plus humains. Et avec votre tendresse, votre tendresse à tous, aujourd’hui, nous avons accompli le quatrième commandement : honorer les personnes âgées qui sont notre mémoire. Certaines ont peut-être perdu la mémoire, mais elles sont le symbole de la mémoire d’un peuple, elles sont les racines de votre patrie, de notre humanité. Elles sont les racines et les jeunes doivent venir ici prendre la sève des racines pour faire avancer la civilisation.

Merci beaucoup, merci de tout cœur. Et maintenant je vais vous donner la bénédiction et ensuite je passerai vous saluer tous. Je vous demande de prier pour moi. [En français, ndlr] Que le Seigneur vous bénisse tous, le Père, le Fils et le Saint Esprit.

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

Card. De Kesel et le "Regenboogkoor" © Vatican Media

Card. De Kesel et le « Regenboogkoor » © Vatican Media

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel