Faire un don
Prière pour la paix au Moyen-Orient Bari (Italie) 7/7/2018 © Vatican Media

Prière pour la paix au Moyen-Orient Bari (Italie) 7/7/2018 © Vatican Media

Bari: prière pour la paix et réflexion de 17 représentants d’Eglises présentes au Moyen-Orient

Dont 7 catholiques et 10 non-catholiques

En tout, 17 chefs d’Eglises impliquées à différents titres au Moyen-Orient ont été représentées à la rencontre de prière et de réflexion de Bari (Italie), autour du pape François, ce samedi 7 juillet 2018, en l’anniversaire de la « naissance au Ciel » du patriarche oecuménique de Constantinople grâce auquel l’oecuménisme a fait un pas décisif, sous le pontificat de Paul VI.

Parmi ces 17 participants (10 non-catholiques), des représentants de l’Orthodoxie (5), des Arméniens apostoliques (2), des représentants de l’Eglise assyrienne d’Orient (1),  des Eglises catholiques orientales (5), de l’Eglise latine (1), de l’Eglise évangélique luthérienne de Jordanie et Terre Sainte (1), et du Conseil des Eglises du Moyen Orient, représenté par une femme (1), indique une notice du Saint-Siège.

Représentants orthodoxes (5)

Les Eglises orthodoxes sont unies à l’acceptation des sept premiers conciles oecuméniques du premier milléniare et par la même tradition spirituelle, canonique, et liturgique héritée de Constantinople.

Ces Eglises, qui forment l’Eglise orthodoxe dans son ensemble, sont organisés selon le principe de l’autocéphalie, chacune ayant son propre Primat.

Actuellement, les Eglises orthodoxes autocéphales sont 14:  *le patriarcat oecuménique de Constantinople, avec le patriarche Bartholomaios Ier, *le patriarcat copte orthodoxe d’Alexandrie et de toute l’Afrique, avec le pape Théodoros II (Tawadros), le patriarcat grec orthodoxe d’Antioche, *le patriarcat grec orthodoxe de Jérusalem,  avec Théophilos III représenté à Bari par l’archevêque Nektarios de Anthedon, *le patriarcat de Moscou, et de toute la Russie, avec le patriarche Cyrille, représenté par le métropolite Hilarion, *le patriarcat de Serbie, avec le patriarche Ignatius Aphrem III, le patriarcat de Roumanie, le patriarcat de Bulgarie, le patriarcat de Géorgie, l’Eglise de Chypre, l’Eglise de Grèce,  l’Eglise de Pologne, l’Eglise d’Albanie, et l’Eglise de Tchéquie et de Slovaquie.

En 1979, une Commisison mixte internationale pour le dialogue théologique entre l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe dans son ensemble a été mise en place.

Etaient représentées les Eglises orthodoxes marquées d’une étoile.

Eglise arménienne (2)

L’Eglise arménienne était représentée par le patriarche arménien apostolique Karékine II, catholicos de tous els Arméniens, représenté par l’évêque Hovakim du Roayaume Uni et d’Irlande, et par Aram Ier, catholicos de Cilicie des Arméniens,

Eglise Assyrienne d’Orient (1)

L’Eglise assyrienne d’Orient est la continuation historique de l’antique Eglise de l’empire perse, et elle n’accepte que les deux premiers conciles oecuméniques. Les résultats de son action misisonnaire « sont impressionnants » souligne uen notice du Saint-Siège: elle avait atteint l’Inde dès les premiers siècles, parvenant jusqu’au Tibet, et en Chine. Le dialogue théologique avec Rome a été lancé en 1995.

L’Eglise Assyrienne d’Orient était représentée à Bari par Mar Gewargis III, catholicos-patriarche.

Eglises orientales catholiques (6)

Les Eglises orientales catholiques étaient représentées par le patriarche copte catholique d’Alexandrie Ibrahim Isaac Sidrak; le patriarche d’Antioche des Syriens catholiques Ignace Youssef III Younan;  le patriarche et cardinal maronique Béchara Boutros Raï; le patriarche d’Antioche des grecs melkites Youssef Absi représenté par Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque d’Alep; le patriarche et cardinal de Babylone des chaldéens, Louis Raphaël Sako; le patriarche de Cilicie des Arméniens Grégoire Pierre XX Ghabroyan.

Eglise latine (1)

Mgr Pierbattista Pizzaballa ofm, adminsitrateur apostolique du patriarcat de Jérusalem;

Eglise évangélique luthérienne en Jordanie et en Terre Sainte (1)

Elle remonte au XIXe s. et elle était re présentée par l’évêque Azar.

Conseil des Eglises du Moyen-Orient (1)

Ce Conseil est une communion d’Eglises adhérant au courant principal du mouvement oecuménique moderne: il a été institué en 1962. Le dialogue officiel avec Rome date de 1964.

Il était représenté par Mme Souraya Bechealany.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel