Faire un don
Maria Guadalupe Ortiz de Landazuri @ Opus Dei

Maria Guadalupe Ortiz de Landazuri @ Opus Dei

« Applaudissons la nouvelle bienheureuse », Maria Guadalupe Ortiz!

« Un exemple pour les femmes engagées dans la recherche sociale et scientifique »

« Applaudissons la nouvelle bienheureuse! »: le pape François a salué ainsi la béatification, à Madrid, samedi, 18 mai 2019, de Maria Guadalupe Ortiz de Landázuri.

« Fidèle laïc de l’Opus Dei, elle a joyeusement servi ses frères en combinant enseignement et proclamation de l’Évangile », a rappelé le pape.

Il l’a proposée comme un exemple pour les femmes : « Son témoignage est un exemple pour les femmes chrétiennes engagées dans la recherche sociale et scientifique ».

Le 8 juin 2018, le pape François avait approuvé la publication d’un décret authentifiant un miracle comme dû à Maria Guadalupe Ortiz de Landazuri y Fernández de Heredia (1916-1975), laïque espagnole, célibataire, et membre de l’Opus Dei.

La nouvelle bienheureuse a un moment collaboré avec le fondateur de l’Opus Dei, saint Josemaria Escriva de Baguer, mais une maladie de cœur l’a ramenée dans son Espagne natale où elle mourut à 59 ans.

La guérison d’un père de famille

La guérison qui a permis sa béatification est celle d’un père de famille, espagnol, Antonio Jesús Sedano Madrid, 76 ans,  veuf depuis 1991, de Barcelone, qui souffrait d’un cancer de la peau, près de l’oeil droit, découvert pendant l’été 2002.

Le carcinome fut identifié comme un “ulcus rodens” en octobre 2002. L’opération d’urgence était programmée mais M. Sedano raconte que sa grande anxiété le poussa à avoir recours à l’intercession de Guadalupe Ortiz: « Guadalupe, tu peux le faire ». Il se calma et put dormir.

Le lendemain, se regardant dans la glace, à la recherche, comme chaque jour, de l’évolution de la tumeur, il ne vit plus rien, pas la moindre trace. Il ne dit qu’une chose : « Merci Guadalupe ». Le chirurgien confirma que caractère inexplicable de cette guérison totale et sans séquelles.

« N’oubliez pas de prier pour moi »

Le pape a conclu par son invitation à la prière: « Je vous souhaite à tous un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon déjeuner et au revoir! »

Après le Regina Caeli, le pape avait salué également des « pèlerins d’Italie et de différents pays », en particulier du Mexique, de  Californie et d’Haïti, de Cordoue (Espagne) et de Viseu (Portugal); des étudiants de Pampelune et de Lisbonne.

Le pape a salué les Chanoinesses de la Croix à l’occasion du centenaire de leur fondation, les responsables de la Communauté de Sant’Egidio de différents pays, les pèlerins polonais, en particulier les Eclaireurs, accompagnés de l’Ordinaire militaire, venus à l’occasion du 75e anniversaire de la bataille de Montecassino.

Il a aussi salué les pèlerins de Biancavilla et de Cosenza, de Pallagorio, les confirmands de Senigallia et Campi Bisenzio, la chorale de San Marzano sul Sarno et celle de San Michele de Bolzano, l’école des filles de Sant’Anna de Bologne et les cyclistes de l’hôpital pédiatrique du Vatican, Bambino Gesù.

Regina Caeli, 19 mai 2019 @ Vatican Media

Regina Caeli, 19 mai 2019 @ Vatican Media

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel