Faire un don
Card. Lorenzo Baldisseri @ Vatican Media

Card. Lorenzo Baldisseri @ Vatican Media

Amazonie: le card. Baldisseri dresse le bilan du «processus synodal»

Présentation de l’exhortation Querida Amazonia

Le cardinal italien Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du synode des évêques, a dressé le bilan du travail synodal qui a commencé en octobre 2017, avec la convocation par le pape François du synode sur l’Amazonie, et qui s’est terminé avec la publication de l’exhortation post-synodale Querida Amazonia, le 12 février 2020.

Le cardinal est intervenu lors de la conférence de presse présentant Querida Amazonia, le mercredi 12 février.

« Un processus synodal a commencé » à l’Angélus le 15 octobre 2017, quand le pape François a convoqué l’Assemblée spéciale pour la région panamazonienne sur le thème « Amazonie: nouvelles voies pour l’Église et pour une écologie intégrale » et ce processus « s’est poursuivi pendant deux ans », a dit le cardinal.

« La phase préparatoire » du Synode, a-t-il rappelé, a été menée par le Secrétariat général du synode des évêques en collaboration avec le Conseil pré-synodal – spécialement nommé par le pape – et avec « la précieuse collaboration du Réseau ecclésial panamazonien (REPAM) ».

Cette phase du travail incluait aussi « une large consultation » « auprès de tout le peuple de Dieu en Amazonie à partir du document préparatoire avec le questionnaire relatif, publié le 8 juin 2018 », a-t-il ajouté.

En énumérant les événements organisés en ce moment, le cardinal a noté « 25 forums thématiques et plus de 170 autres activités »: « On peut donc dire que, globalement, plus de 87 000 personnes ont participé à ces initiatives », a-t-il conclu.

Le secrétaire général a évoqué également « le séminaire d’étude organisé à Rome » en février 2019 sur le thème Vers le synode spécial pour l’Amazonie: dimension régionale et universelle; ainsi que la conférence internationale tenue en mars 2019, à l’Université de Georgetown à Washington (Etats-Unis).

« Tous ces éléments, a-t-il souligné, ont été réunis dans l’élaboration de l’Instrumentum laboris ou document de travail, publié le 17 juin 2019. »

En parlant du synode même – qui a duré du 6 au 27 octobre 2019 – le cardinal a noté que « l’Assemblée synodale a été caractérisée par une participation commune et animée, pleine de témoignages et de propositions des 185 pères synodaux ». « Parmi les participants, a-t-il rappelé, la présence de 25 experts et 55 auditeurs était importante, dont 16 représentants de différents groupes ethniques autochtones et peuples originaux, 10 religieux présentés par l’Union internationale des supérieurs généraux (UISG), 6 délégués fraternels et 12 invités spéciaux. »

Le cardinal a aussi rappelé les interventions du pape François au cours de synode en citant ses discours à l’ouverture et à la clôture.

« La phase de célébration s’est terminée par la remise du document final au Saint-Père, a conclu le cardinal Baldisseri. Le Secrétariat du synode des évêques a ensuite attendu l’exhortation apostolique post-synodale qui est présentée aujourd’hui. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel