Faire un don
Media d'Allemagne © Vatican Media

Media d'Allemagne © Vatican Media

Allemagne: non aux fake news, oui à la liberté (traduction complète)

Rencontre avec des journalistes catholiques et évangéliques 

« Les médias publics ont la responsabilité de prendre fermement position en faveur du bien précieux de la liberté humaine », déclare le pape François lors d’une rencontre avec des journalistes allemands, et il dit « non » aux « fake news ».

Le pape François a reçu en audience une délégation de journalistes catholiques et évangéliques de la République fédérale d’Allemagne ce jeudi 4 avril 2019, dans la Salle des Papes du Palais apostolique du Vatican, en présence de l’archevêque de Münich et Freising, le cardinal Reinhard Marx, et de représentants évangéliques.

Le pape les invite à publier « des faits et non des “fake news”, de l’objectivité au lieu de rumeurs, des recherches précises au lieu de titres approximatifs » et les invite à transmettre « les nombreuses bonnes nouvelles qui valent la peine d’être racontées et qui donnent l’espérance ».

Il les encourage à un dialogue qui « génère la compréhension » et « ouvre des horizons ».

Voici notre traduction des paroles de salutations que le pape leur a adressées en italien.

HG

Salutations du pape François

Mesdames et Messieurs,

Je suis heureux de saluer votre délégation composée de représentants de la Conférence épiscopale allemande, de l’Église évangélique en Allemagne et des médias de droit public en Allemagne. Je remercie Monsieur le Cardinal Marx pour les paroles qu’il m’a adressées au nom de Monsieur le Landebischof Heinrich Bedford-Strom.

Votre rencontre est une expression du dialogue vivant entre les Églises et la radio et la télévision publiques en Allemagne. Le discussion génère la compréhension, ouvre des horizons et se retrouver crée un espace pour un échange libre et ouvert d’informations, d’opinions et d’analyses. Cela profite aux hommes et aux femmes de votre pays. Je vous encourage dans votre engagement à faire en sorte qu’il y ait des faits et non des « fake news », de l’objectivité au lieu de rumeurs, des recherches précises au lieu de titres approximatifs.

Depuis quelque temps, nous assistons à une évolution préoccupante dans le monde : la contestation du droit à la vie, l’avancée de l’euthanasie, la négation de l’égalité sociale, le manque d’intégration, la violation de la dignité humaine et de la liberté de conscience. Dans ce contexte, les médias publics ont la responsabilité de prendre fermement position en faveur du bien précieux de la liberté humaine. Et les Églises vous soutiennent dans ce service, puisque c’est à elles qu’a été confiée la mission du Christ, venu parmi les hommes « pour qu’ils aient la vie et qu’ils l’aient en abondance » (Jn 10,10).

Je vous remercie tous pour votre travail. En tant que journalistes, vous mettez les personnes au centre de votre attention, dans l’intention d’offrir votre contribution pour que leur vie soit et demeure digne d’être vécue. J’espère que ne manqueront jamais dans vos services les bonnes choses, les nombreuses bonnes nouvelles qui valent la peine d’être racontées et qui donnent l’espérance. Que le Seigneur vous accompagne de sa bénédiction, de sa proximité dans votre activité. Et s’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Danke [Merci].

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel