Faire un don
Cardinal Parolin sur la Chine, capture Vatican News

Cardinal Parolin sur la Chine, capture Vatican News

Accord Chine-Vatican : le pape appelle les catholiques à la réconciliation

Déclaration du cardinal Parolin (Traduction intégrale)

Le pape François appelle les catholiques de Chine à « un esprit authentique de réconciliation entre frères, en posant des gestes concrets qui aident à dépasser les incompréhensions du passé », affirme le cardinal secrétaire d’Etat dans une déclaration vidéo, après l’annonce d’un accord historique entre Chine et Saint-Siège sur la nomination des évêques, ce 22 septembre 2018.

Cet accord, estime le « numéro 2 » du Vatican, « revêt une grande importance » pour « la consolidation d’un horizon international de paix ». Il souligne l’objectif pastoral de l’accord et se réjouit que « pour la première fois après de nombreuses décennies, aujourd’hui tous les évêques en Chine sont en communion avec l’évêque de Rome ».

Voici notre traduction de cette déclaration.

Déclaration du cardinal Parolin

La signature d’un Accord provisoire entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine sur la nomination des évêques revêt une grande importance, spécialement pour la vie de l’Eglise catholique en Chine et pour le dialogue entre le Saint-Siège et les autorités civiles du pays, mais aussi pour la consolidation d’un horizon international de paix, en cette période où nous vivons tant de tensions au niveau mondial.

L’objectif du Saint-Siège est un objectif pastoral, c’est-à-dire aider les Eglises locales afin qu’elles jouissent de conditions de plus grande liberté, autonomie et organisation, de façon à ce qu’elles puisse se dédier à la mission d’annoncer l’Evangile et contribuer au développement intégral de la personne et de la société.

Pour la première fois après de nombreuses décennies, aujourd’hui tous les évêques en Chine sont en communion avec l’évêque de Rome. Le pape François, comme ses prédécesseurs immédiats, regarde et s’adresse avec une attention particulière et avec un soin particulier au Peuple chinois. Il y a un besoin d’unité, il y a un besoin de confiance et d’un nouvel élan ; il y a un besoin de bons Pasteurs, qui soient reconnus par le Successeur de Pierre et par les autorités civiles légitimes de leur pays. Et l’Accord se pose dans cet horizon : c’est un instrument qui nous l’espérons pourra aider dans ce processus, avec la collaboration de tous.

A la communauté catholique en Chine – aux évêques, aux prêtres, aux religieux, aux religieuses et aux fidèles – le pape confie de façon particulière l’engagement de vivre un esprit authentique de réconciliation entre frères, en posant des gestes concrets qui aident à dépasser les incompréhensions du passé, y compris du passé récent. De cette façon les fidèles, les catholiques en Chine, pourront témoigner leur foi, un amour authentique de la patrie, et s’ouvrir aussi au dialogue entre toutes les peuples et à la promotion de la paix.

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel