Faire un don
Cardinal Parolin, capture Vatican News

Cardinal Parolin, capture Vatican News

Abus sexuels : « faire tout ce qui est possible et même impossible », par le card. Parolin

Le secrétaire d’Etat évoque les conditions pour un voyage papal en Irak

« Nous devons faire tout ce qui est possible et même impossible pour éliminer ce phénomène » : dans une longue interview à la chaîne italienne Tv2000 diffusée le 2 janvier 2019, le cardinal Pietro Parolin évoque en ces termes la question des abus sexuels commis au sein de l’Eglise.

« L’Église a fait de grands pas » dans la lutte, souligne cependant le secrétaire d’Etat : « Elle a pris progressivement conscience du problème, des dégâts provoqués par ces faits sur les victimes et a cherché à réagir. Bien sûr, nous sommes humains et il n’est pas toujours possible d’obtenir des résultats parfaits, mais je crois qu’il y a eu engagement et détermination. »

Ces scandales, a relevé le cardinal Parolin, ont « pesé lourd » dans le témoignage de l’Église dans le monde : « Certes, cela a contribué aussi à miner la crédibilité de l’Église. Je le regrette, mais plus que pour l’institution elle-même que je considère comme une mère que l’on ne cesse d’aimer, je regrette que tout cela soit au détriment de l’annonce de l’Évangile. Nous devons retrouver notre crédibilité et notre autorité. »

Le « numéro 2 » du Vatican nuance la possibilité d’un voyage pontifical en Irak : « il doit y avoir un minimum de conditions qui permettent au voyage lui-même d’avoir lieu et qui n’existent pas actuellement… Le problème du terrorisme n’a pas été résolu. L’impression que j’ai eue en me rendant en Irak et qui m’a été confirmée par des interlocuteurs dignes de foi c’est que les racines de ce phénomène sont toujours présentes. »

Il plaide pour « sensibiliser l’opinion publique et les consciences » : « le fondamentalisme et le radicalisme qui se manifestent dans les formes extrêmes du terrorisme ont besoin d’une éducation au respect mutuel et à la fraternité… il est important que toutes les autorités religieuses condamnent totalement ce phénomène. Comme le pape l’a dit si souvent, on ne saurait faire appel à Dieu contre les êtres humains, pour les détruire et user de violence contre eux ».

Soulignant « l’attention que le pape porte au monde arabe », le cardinal Parolin fait observer : « La volonté de promouvoir la rencontre contre toute indifférence est sa caractéristique. C’est le sens de cette attention qu’il manifeste cette année à travers ses voyages dans le monde arabe. Comme dit le pape, nos différences ne doivent jamais devenir une occasion de tension, de heurt ou d’opposition, mais devenir plutôt une occasion de collaboration et d’enrichissement mutuel. »

Pour finir, il exprime un vœu pour l’année 2019 : « Je voudrais que tout le monde ait la capacité de chercher la volonté de Dieu dans sa vie… Si nous arrivons à le faire, nous trouverons le chemin de la joie et du bonheur parce que la volonté de Dieu est le bonheur et la joie de ses enfants. »

Avec une traduction d’Océane Le Gall

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel