« Violences antichrétiennes en Irak : deux frères tués à Mossoul »

Print Friendly, PDF & Email

Au lendemain du massacre de Bagdad

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Jeudi 10 décembre 2009 (ZENIT.org) – « Violences antichrétiennes en Irak : deux frères tués à Mossoul » proteste Radio Vatican ce 10 décembre.

« La violence antichrétienne ne cesse pas en Irak, explique Radio Vatican, dans son édition de la mi-journée en italien. La police a retrouvé, hier soir, les cadavres de deux frères, des chrétiens de Mossoul ».

Ils ont été tués tous les deux d’un coup d’arme à feu à la tête : ce qui ressemble à une exécution, peut-être due aux « sunnites extrémistes » qui ont déjà attaqué des chrétiens par le passé, précise la même source.

Ils étaient originaires de Batnaya, un village chrétien situé à 20 km au Nord de Mossoul. Ils se trouvaient dans la zone industrielle de la ville pour réparer leur camion citerne.

Le 8 décembre, à Bagdad, 127 personnes ont déjà péri dans un attentat qui a fait également quelque 500 blessés : une attaque terroriste revendiquée par al Qaeda, demandant l’application de la charia en Irak.

Mais le Premier ministre Nouri al Maliki a limogé le chef des forces de sécurité et il a lancé cet avertissement : ne pas politiser les attentats.

Pour sa part, un haut fonctionnaire accuse Damas et Riyad de « complicité » dans ce massacre.

Le directeur général des forces de sécurité irakiennes, le général Jihad al-Jabiri, estime qu’une telle opération suppose des « capitaux immenses » et qu’ils viennent de Syrie et d’Arabie, et pas à l’insu des gouvernants respectifs. Toujours selon lui, le matériel explosif employé « vient de l’étranger ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel