Les « Servantes du Plan de Dieu », un Ordre en forte expansion dans le monde

Print Friendly, PDF & Email

Né au Pérou sur initiative d’un missionnaire laïc

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Jeudi 23 avril 2009 (ZENIT.org) – Un nouvel ordre religieux qui a commencé ses activités il y a à peine dix ans avec huit sœurs seulement est aujourd’hui présent dans le monde entier, enregistrant une croissance particulièrement élevée par rapport aux autres mouvements religieux.

Depuis leur fondation à Lima, la capitale du Pérou, les Servantes du Plan de Dieu sont aujourd’hui présentes en Amérique Latine, en Afrique, en Asie et en Europe. Leur nombre s’élève actuellement à 130 dont 40 novices. La moyenne d’âge des religieuses est de 25 ans.

Dans un entretien accordé à l’Œuvre internationale catholique Aide à l’Eglise en Détresse (AED), la responsable de la formation spirituelle, sœur Carolina Sanabria, 29 ans, a attribué la popularité de la communauté à sa proclamation sans compromis de l’Evangile et à la grande visibilité de son engagement social.

La religieuse, qui a fait son entrée dans l’Ordre en 2001, a souligné l’engagement des sœurs : « annoncer Dieu aux personnes à travers la vie qu’elles mènent ; fidélité à Dieu et au Saint-Siège ».

« L’AED nous a aidées dès le début », a-t-elle souligné avec reconnaissance. « Nous leur en sommes vraiment très reconnaissantes et remercions en particulier les bienfaiteurs de nous avoir soutenues par leurs prières ».

L’AED a en effet aidé à la construction de maisons pour le noviciat et au développement d’autres œuvres de formation, permettant ainsi à la congrégation de s’implanter en Angola et aux Philippines et de jeter une base également à Rome.

Fondées par le missionnaire laïc Fernando Figari, les Servantes du Plan de Dieu travaillent dans le secteur sanitaire (certaines sœurs sont infirmières), dans le domaine de l’éducation, de la catéchèse et dans d’autres types de formation, ainsi qu’au service des pauvres.

« La croissance de notre communauté dérive de notre grande confiance en Dieu », a souligné sœur Carolina. « Ce n’est pas que les filles ne sont pas appelées à devenir sœurs. C’est plutôt que les gens ne répondent pas à l’appel, n’écoutent pas la Parole de Dieu et ne l’appliquent pas dans leur propre vie ».

Le directeur du projet de l’AED en Amérique Latine, Xavier Legorreta, qui a souvent travaillé au Pérou avec les évêques et les supérieurs religieux, a reconnu que « les Servantes du Plan de Dieu se sont très rapidement développées », ce qui, selon lui, « est absolument remarquable », au regard de toutes les difficultés que connaissent actuellement tant de communautés religieuses ».

« Leurs priorités : fidélité à l’Eglise, loyauté envers le Saint-Siège et volonté de prêcher l’Evangile », a-t-il rappelé en soulignant pour conclure que « tout ce qu’elles ont fait en si peu de temps est la preuve du sérieux de leurs intentions ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel