Kenya : Huit responsables d’agences catholiques appellent à la fin des violences

Print Friendly, PDF & Email

Avec l’autorité de qui est passé par la guerre

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Mercredi 30 janvier 2008 (ZENIT.org) – Huit responsables d’organisations du réseau « Caritas » – dont les Nations sont aussi passées ou passent par des violences – en appellent au gouvernement et à la population du Kenya, pour le dialogue et la fin des horreurs de la guerre civile. 

« Nous implorons le gouvernement, les partis d’opposition et le peuple du Kenya de mettre fin à cette violence. Beaucoup de mal a déjà été fait, mais il n’est pas trop tard pour s’éloigner de l’abîme. En solidarité avec ceux qui sont pris dans ce conflit, nous offrons les leçons apprises dans nos pays, espérant que nos exemples empêchent le Kenya de se diriger vers la tragédie. La paix et la réconciliation, par le dialogue, sont les seules directions à suivre », écrivent les signataires de cet appel.

 Ils appellent à la paix avec l’autorité de qui est passé par la guerre et les massacres : « Nos pays ont été déchirés par la violence politique, ethnique ou religieuse, rappellent-ils. Nous avons été témoins de la dévastation que ces divisions apportent. Nous observons avec désespoir le Kenya, qui fut un pôle de stabilité dans une région troublée, s’enfoncer dans le meurtre et le nettoyage ethnique ».

Ils mentionnent les horreurs dont ils ont été les témoins pour mieux en appeler à la fin des violences : « Au Rwanda, plus d’un demi million de personnes ont été massacrées en trois mois. En République Démocratique du Congo, plus de cinq millions de personnes sont mortes depuis 1995. Le démantèlement de la Yougoslavie a vu le retour du génocide en Europe, avec des scènes qui rappelaient la deuxième Guerre Mondiale et l’holocauste des Juifs. La souffrance du peuple en Terre Sainte continue, en particulier à Gaza. Au Darfour il y a aujourd’hui plus de deux millions et demi de déplacés ».

Les 8 signataires sont l’archevêque Rwandais de Kigali, Mgr Thaddée Ntihinyurwa, président de la Caritas du Kenya; l’évêque congolais Louis Nzala Kianza, président de la Caritas de la République démocratique du Congo; le directeur de la Caritas du Cambodge, M. Nuth Samol; le Père Louis Samaha, président de la Caritas du Liban; Mme Sanja Horvat de la Caritas de Bosnie-Herzégovine, infirmière sur le front, à Sarajevo, entre 1992 et 1994; Mme Claudette Habesch, secrétaire générale de la Caritas de Jérusalem, M. Héctor Fabio, directeur de la Caritas de Colombie, et Mme Lesley-Anne Knight, secrétaire générale de Caritas Internationalis.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel