Ukraine: Joie et espérance pour l’Eglise gréco-catholique

Print Friendly, PDF & Email

Discours de Benoît XVI à la ROACO

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Jeudi 23 juin 2005 (ZENIT.org) – La situation de l’Eglise gréco-catholique d’Ukraine est un « motif de joie et espérance », affirme Benoît XVI.

Le pape a en effet reçu à midi dans la salle Clémentine du palais apostolique du Vatican, les quelque 70 participants de « Réunion des Œuvres d’Aide aux Eglises orientales » (R.O.A.C.O.), qui dépend de la congrégation romaine pour les Eglises orientales. Les travaux de l’assemblée étaient centrés sur trois sujets dont la situation de l’Eglise catholique en Ukraine.

Le pape a tout d’abord salué particulièrement l’archevêque majeur de Lvov des Ukrainiens, le cardinal Lubomyr Husar.

« Ces jours-ci, disait le pape, vous avez particulièrement examiné la situation de l’Eglise gréco-catholique en Ukraine, dont le développement continuel, après le triste hiver du régime communiste, constitue un motif de joie et d’espérance ».

Le pape soulignait par ailleurs que « l’antique et noble héritage spirituel, dont la communauté gréco-catholique est gardienne, constitue un vrai trésor pour le progrès de tout le peuple de Dieu ».

« Je vous dis par conséquent, concluait le pape: soutenez sa marche ecclésiale et favorisez tout ce qui aidera à la réconciliation et à la fraternité entre les chrétiens de la bien-aimée Ukraine ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel