"Il avait trouvé le secret de son sacerdoce dans la contemplation du Crucifié"

Print Friendly, PDF & Email

Jean-Paul II évoque Jean XXIII

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Mercredi 4 juin 2003 (ZENIT.org) – Voici le texte de l’allocution de Jean-Paul II en langue française lors de l’audience générale de ce mercredi (cf. www.vatican.va).

Chers Frères et Sœurs,

C’est avec émotion que je souhaite citer le dernier écrit du Bienheureux Pape Jean XXIII, mort il y a juste quarante ans, après une longue et douloureuse maladie: «Ce lit est un autel; l’autel demande une victime: me voici, je suis prêt. J’offre ma vie pour l’Église, pour la poursuite du Concile œcuménique, pour la paix dans le monde, pour l’unité des chrétiens» (Discours, Messages, Entretiens du Saint-Père Jean XXIII, V, p. 618).

Il avait trouvé le secret de son sacerdoce dans la contemplation du Crucifié, dont les bras étendus lui faisaient dire: le Christ «est mort pour tous; nul n’est exclu de son amour, de son pardon» (ibid., p. 618). Il m’est aussi particulièrement cher de relire la vie du Bienheureux Jean XXIII comme un témoignage de paix et de considérer son Pontificat comme une haute prophétie de paix, dont l’encyclique Pacem in terris, publiée deux mois avant sa mort, demeure le testament universel. Que mon vénéré prédécesseur intercède pour nous, afin que nous cherchions en toutes circonstances le Christ et son Évangile!

Je salue cordialement les pèlerins francophones, en particulier les membres de l’Institut européen des Hautes Études internationales, ainsi que les pèlerins de l’Île de la Réunion. Puisse l’Esprit de Pentecôte, que l’Église attend dans la foi avec Marie et les Apôtres, vous rendre audacieux pour aller à la rencontre de vos frères et pour leur annoncer par toute votre vie la joie du salut!
[Texte original: Français]

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel