Le pape lance un appel à la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire

Print Friendly, PDF & Email

Manifestations organisées contre les accords de paix conclus à Paris

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, dimanche 2 février 2003 (ZENIT.org) – Après avoir récité la prière de l’Angélus en présence des fidèles réunis place Saint Pierre, le pape Jean-Paul II a lancé ce dimanche un appel à la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire. La crise qui a éclaté en septembre s’est en effet aggravée ces derniers jours avec des manifestations organisées contre les accords de paix conclus à Paris.

« Une fois encore mes pensées se tournent vers la Côte d’Ivoire, éprouvée par une grave crise qui déchire ces populations. Prions pour que les efforts de tous ceux qui ont à cœur l’unité du pays et le respect de la légalité l’emportent sur les divisions et les revendications. Que les fidèles catholiques en particulier, guidés par leurs pasteurs, sachent œuvrer pour que le dialogue et le respect des personnes et de leurs biens soient mis en pratique et promus par tous », a déclaré le pape.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans les rues d’Abidjan samedi, pour protester contre les accords signés le 24 janvier à Paris.

Vendredi, des centaines de personnes ont fait irruption dans l’aéroport pour harceler des familles françaises qui tentaient de fuir le pays.

Des partisans du président Laurent Gbagbo rejettent les accords qui font selon eux des concessions excessives aux rebelles ivoiriens qui ont occupé près de la moitié du pays après le coup d’Etat manqué du 19 septembre.

« Que Marie, Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro, intercède pour la réconciliation et la concorde entre tous les fils de cette Nation bien-aimée », a conclu le Saint Père.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel