Faire un don
Le pape et le patriarche Tawadros © L'Osservatore Romano

Le pape et le patriarche Tawadros © L'Osservatore Romano

« Vous êtes l’un des symboles de la paix dans un monde tourmenté », dit Tawadros II au pape

Rencontre œcuménique lors du voyage apostolique en Egypte

« Vous êtes l’un des symboles de la paix dans un monde tourmenté par les conflits et par les guerres ». C’est l’hommage du pape copte orthodoxe Tawadros II au pape François qu’il a reçu au Caire (Egypte), le 28 avril 2017.

Au premier jour de son voyage apostolique dans le pays, le pape argentin a en effet été accueilli au patriarcat copte pour une rencontre œcuménique : entretien privé avec le patriarche, échange de discours, signature d’une Déclaration commune et prière avec des représentants des Eglises chrétiennes.

S’adressant au pape « notre frère bien-aimé », le patriarche Tawadros II lui a souhaité la bienvenue en Egypte, « où l’Occident rencontre l’Orient depuis l’origine de l’histoire », pays « qui fut le refuge de la Sainte Famille ».

« Votre visite d’aujourd’hui est une nouvelle étape sur le chemin de l’amour et de la fraternité entre les peuples » et pour « renforcer les relations entre les deux sièges apostoliques les plus anciens : celui de saint Pierre et celui de saint Marc », a-t-il poursuivi.

« L’unité dans le monde d’aujourd’hui représente le témoignage le plus clair et le plus fondamental du Christ que nous puissions offrir au monde », a souligné Tawadros II, appelant de ses vœux « le jour où nous romprons ensemble le pain sur l’autel sacré, le jour où toutes les cloches des églises sonneront ensemble pour célébrer la naissance du Sauveur et sa résurrection ».

Sur les pas de François d’Assise

« Nous vous souhaitons la bienvenue, Sainteté, Pape de la paix sur la terre de la paix », a poursuivi le patriarche, saluant dans l’évêque de Rome « un homme plein d’Esprit-Saint ». « Vous êtes l’un des symboles de la paix dans un monde tourmenté par les conflits et par les guerres ».

Tawadros II a rendu hommage au rôle du pape François sur la scène mondiale : « Avec chacun de vos documents ou de vos lettres vous avez confirmé au monde entier que Dieu a créé l’homme pur et non corrompu parce qu’il l’a créé à son image et à sa ressemblance. (…) Vous avez suivi les traces de Votre intercesseur François d’Assise : il y a presque mille ans, lui aussi s’arrêta en Egypte et avec le Sultan Al Kamel fit l’une des plus importantes expériences de dialogue interculturel dans l’histoire ».

La présence du pape, a-t-il ajouté, est « un message adressé au monde pour indiquer l’Egypte comme modèle de compréhension et de respect de l’autre » : « L’Egypte est connue dans l’histoire, depuis les temps anciens, comme une oasis de paix (…), où toutes les civilisations se rencontrent ».

Si le pays traverse des « temps difficiles », ils sont aussi l’occasion de manifester « la vraie valeur des Egyptiens », a estimé le pape copte : « les esprits criminels ne pourront jamais briser ni affaiblir les cœurs des citoyens dont la valeur est pour tous un exemple pour toutes les générations ».

Le chef de l’Eglise copte orthodoxe, « berceau de la vie monastique, mère des martyrs, inspiratrice de l’Ecole (théologique) d’Alexandrie », a également remercié l’Eglise catholique en Egypte pour « ce qu’elle a fait dans le domaine de la culture ». Et de citer « l’engagement généreux des Frères des écoles chrétiennes (…), des jésuites et des Sœurs du Sacré-Cœur à travers leur contribution à la renaissance éducative en Egypte (…), des Pères dominicains dans la recherche scientifique et dans le dialogue entre Orient et Occident ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel