Faire un don
Sans-abri © Wikimedia Commons / Roman Bonnefoy

Sans-abri © Wikimedia Commons / Roman Bonnefoy

“Tu es le Bon Samaritain!”, tweet du pape François

Le Bon Samaritain, modèle du Concile Vatican II

“Tu es le Bon Samaritain!”, explique le pape François dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, ce mardi 10 juillet 2018.

Le pape écrit: “Bon Samaritain tu l’es toi aussi quand tu sais découvrir le visage du Christ en celui qui est à côté de toi.”

Pour le pape, le Bon Samaritain c’est le modèle du Concile Vatican II, et c’est l’incarnation de la foi et de la charité.

Le pape François a évoqué le Bon Samaritain dans son exhortation apostolique sur la sainteté, Gaudete et exsultate” en opposant deux attitudes face à celui qui est au bord du chemin: “Quand je rencontre une personne dormant exposée aux intempéries, dans une nuit froide, écrit le pape, je peux considérer que ce fagot est un imprévu qui m’arrête, un délinquant désœuvré, un obstacle sur mon chemin, un aiguillon gênant pour ma conscience, un problème que doivent résoudre les hommes politiques, et peut-être même un déchet qui pollue l’espace public.” Ou bien je peux réagir à partir de la foi et de la charité, et reconnaître en elle un être humain doté de la même dignité que moi, une créature infiniment aimée par le Père, une image de Dieu, un frère racheté par Jésus-Christ. C’est cela être chrétien ! Ou bien peut-on comprendre la sainteté en dehors de cette reconnaissance vivante de la dignité de tout être humain?” (n. 98).

En note, le pape écrit: “Rappelons-nous la réaction du bon samaritain face à l’homme que les brigands avaient laissé à demi-mort au bord du chemin (cf. Lc 10, 30-37).”

Dans sa lettre apostolique pour le Jubilé de la miséricorde, “Misericordiae Vultus”, le pape citait le bienheureux pape – bientôt saint – Paul VI qui voit dans le Bon Samaritain “le modèle et la spiritualité du Concile” Vatican II: “Le bienheureux Paul VI s’exprimait ainsi : « Nous voulons plutôt souligner que la règle de notre Concile a été avant tout la charité … La vieille histoire du bon Samaritain a été le modèle et la règle de la spiritualité du Concile…. Un courant d’affection et d’admiration a débordé du Concile sur le monde humain moderne. Des erreurs ont été dénoncées. Oui, parce que c’est l’exigence de la charité comme de la vérité mais, à l’adresse des personnes, il n’y eut que rappel, respect et amour. Au lieu de diagnostics déprimants, des remèdes encourageants ; au lieu de présages funestes, des messages de confiance sont partis du Concile vers le monde contemporain : ses valeurs ont été non seulement respectées, mais honorées ; ses efforts soutenus, ses aspirations purifiées et bénies… toute cette richesse doctrinale ne vise qu’à une chose : servir l’homme. Il s’agit, bien entendu, de tout homme, quels que soient sa condition, sa misère et ses besoins ».”

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef du service en français de ZENIT qu'elle a créé en janvier 1999.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel