Faire un don
Le pape en prière © Vatican Media

Le pape en prière © Vatican Media

Thaïlande : prière du pape pour les enfants piégés dans une grotte

Paroles après l’angélus (Traduction intégrale)

Lors de l’angélus de ce 1er juillet 2018, le pape François a assuré de ses prières pour les enfants piégés dans une grotte souterraine en Thaïlande : les secours s’activent pour retrouver la douzaine de jeunes footballeurs et leur entraîneur, portés disparus dans cette grotte inondée depuis le 23 juin.

Voici notre traduction des paroles que le pape a prononcées après la prière mariale qu’il a célébrée place Saint-Pierre. Il a aussi lancé des appels pour le Nicaragua, la Syrie, l’Ethiopie et l’Erythrée, ainsi que la Journée pour le Moyen-Orient à Bari.

Paroles du pape après l’angélus

Chers frères et sœurs,

En renouvelant ma prière pour le bien-aimé peuple du Nicaragua, je désire m’unir aux efforts que sont en train de réaliser les évêques du pays et beaucoup de personnes de bonne volonté, dans leur rôle de médiation et de témoignage pour le processus de dialogue national en cours sur la voie de la démocratie.

La situation en Syrie reste grave, en particulier dans la province de Daraa, où les actions militaires de ces derniers jours ont touché aussi des écoles et des hôpitaux, et ont causé des milliers de nouveaux réfugiés. Je renouvelle, avec ma prière, mon appel pour que soit épargnées davantage de souffrances à la population déjà durement éprouvée depuis des années.

Au milieu de tant de conflits, il faut signaler une initiative que l’on peut définir historique – et l’on peut dire aussi que c’est une bonne nouvelle : ces jours-ci, après 20 ans, les gouvernants d’Ethiopie et d’Erythrée ont recommencé à parler ensemble de paix. Que cette rencontre puisse allumer une lueur d’espérance dans ces deux pays de la Corne d’Afrique et pour tout le continent africain.

J’assure de ma prière aussi pour les jeunes piégés depuis plus d’une semaine dans une grotte souterraine en Thaïlande.

Samedi prochain, je me rendrai à Bari, avec de nombreux chefs d’Eglises et de communautés chrétiennes du Moyen-Orient. Nous vivrons une journée de prière et de réflexion sur la situation toujours dramatique de cette région, où tant de nos frères et sœurs dans la foi continuent à souffrir, a-t-il expliqué, et nous implorerons d’une seule voix : “Que la paix soit sur toi!” (Ps 122,8). Je demande à tous d’accompagner par la prière ce pèlerinage de paix et d’unité.

J’adresse mes salutations à vous tous, romains et pèlerins. Je salue en particulier les fidèles venus du Portugal et les prêtres de l’Institut Sacerdos de l’Athénée pontifical Regina Apostolorum; ainsi que les Sœurs franciscaines de la Pénitence et Charité chrétienne de la Pologne.

Je salue les groupes paroissiaux et les associations ; les Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Apôtres, le groupe des jeunes de l’Unité pastorale de Gallio, du diocèse de Padoue, et la famille spirituelle du Très Précieux Sang du Christ, auquel est dédié spécialement le mois de juillet.

A tous je souhaite un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au revoir !

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel