Faire un don
Réunion pré-synodale avec les jeunes © Vatican Media

Réunion pré-synodale avec les jeunes © Vatican Media

Synode : les jeunes ont un grand désir d’idéaux élevés, affirme le card. Baldisseri

Congrès à l’Université romaine Lumsa

« Les jeunes, surtout les universitaires, ont un grand désir d’idéaux élevés », a affirmé le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode des évêques.

Il est intervenu en marge d’un congrès qui s’est tenu le 14 mai 2018 à l’Université romaine Lumsa, indique Vatican News en italien le lendemain. Les thématiques du synode consacré aux jeunes ont été discutées au cours de la rencontre. De ce congrès sortira un document qui sera envoyé à l’Assemblée d’octobre, avec un reportage vidéo sur la précarité des jeunes dans le monde du travail, réalisé par deux étudiants en journalisme à la Lumsa et qui a été projeté en présence du cardinal Baldisseri.

« Le monde de la jeunesse, a dit le cardinal, exige de la société, et donc aussi de l’Église, d’être écouté ». « L’écoute, a-t-il poursuivi, se fait à travers ce qu’ils vivent, et non à travers ce que nous pensons ». En ce sens, des pas en avant ont été faits, selon le cardinal qui s’est référé à la rencontre de mars dernier à Rome : « Notre tâche est d’être aux côtés des jeunes en cette période particulière pour eux, parce qu’ils doivent décider pour leur vie et pour leur avenir. Sur ce point, le pré-synode a été un succès. »

Pendant la rencontre, organisée par l’Association Luigia Tincani et par les représentants des étudiants de la Lumsa, un espace important a été laissé aux témoignages des jeunes qui rédigeront un document que l’université romaine apportera au synode. La table ronde a été enrichie par la projection d’un reportage vidéo intitulé « Précarité des jeunes ».

Outre le cardinal Baldisseri, étaient présents le professeur Francesco Bonini, recteur magnifique de la Lumsa, le professeur Giuseppe Dalla Torre, émérite et ex -recteur de l’université romaine, et Mgr Andrea Lonardo, directeur du Bureau pour la Culture et l’Université du diocèse de Rome.

Interrogé par Vatican News, le prof. Bonini a expliqué combien il est important, pour l’université, « non seulement de former aux différentes professions, mais surtout de former la personnalité d’un jeune qui doit s’insérer de manière créative et innovante dans la société ». Le monde universitaire, a-t-il ajouté, a tout intérêt à faire en sorte que « les jeunes puissent discuter dans le processus de construction, puis de mise en œuvre du Synode, en tant que personnes critiques, mais surtout pour construire quelque chose de nouveau à l’avenir ».

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel