Faire un don
Synode 2018, 9 octobre © Vatican Media

Synode 2018, 9 octobre © Vatican Media

Synode 2018 : comment faire un choix, témoignage d’une jeune

Le discernement, un processus de tous les jours

Qu’est-ce que mon cœur et mon esprit vivraient dans ce choix ? C’est la question que s’est posée la jeune slovaque Viktòria Žolnovà, pour apprendre à faire un choix et à discerner. Elle a témoigné de son parcours devant les Pères synodaux réunis en Congrégation générale à Rome, le 9 octobre 2018.

Membre du Groupe « leader and voluntier for youth », la jeune auditrice du Synode a raconté son histoire de conversion et confié son désir de se rapprocher de Dieu : « Tandis que je priais et cherchais de nouvelles opportunités, Dieu a ouvert pour moi une porte pour étudier l’anglais et le catéchisme à l’étranger ».

En demandant conseil à un prêtre pour discerner, Viktoria se pose la question : « Qu’est-ce que vivraient mon cœur et mon esprit » dans ce choix ? « Cela a été un tournant pour moi », estime-t-elle : « après beaucoup de réflexion et de prière, j’ai réalisé qu’il y avait plus à gagner qu’à perdre. J’avais fait mon propre choix : oui ! Et cette décision a apporté paix et joie à mon cœur, mais je savais aussi que ce serait difficile pour moi de tout quitter, et j’avais encore des questions et des peurs sur l’inconnu. »

Pour la jeune femme, le discernement « n’est pas limité à la vie religieuse ou au mariage » : « c’est un processus de tous les jours qui se reflète dans mon travail, par lequel je peux grandir en sainteté en accomplissant mon devoir ». En outre, affirme-t-elle, « les jeunes ont besoin de quelqu’un pour les accompagner et les soutenir dans leur processus de discernement tandis qu’ils cherchent à connaître et à suivre la volonté de Dieu ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel