Faire un don
St Sebastian Church, Negombo @Facebook

St Sebastian Church, Negombo @Facebook

Sri Lanka: tous doivent condamner ces « actes inhumains jamais justifiables »

Le pape François redit sa proximité après les attentats meurtriers

Tous doivent condamner « ces actes terroristes inhumains jamais justifiables »: après la prière mariale du Regina Caeli, le pape François a redit son émotion à la nouvelle des attentats qui ont frappé des églises du Sri Lanka pendant la messe de Pâques, et des hôtels, hier, dimanche 21 avril 2019.

Le pape avait déjà condamné – en italien – cette « violence cruelle« , hier, à l’occasion de son Message de Pâques.

Aujourd’hui, le pape appelle à aider le Sri Lanka et à condamner ces « actes inhumain jamais justifiables »: « Je prie pour les très nombreuses victimes et pour les blessés, et je demande à tous de ne pas hésiter à offrir à cette chère nation toute l’aide nécessaire. Je souhaite également que tous condamnent ces actes terroristes inhumains et jamais justifiables ».

Il exprime sa proximité aux Sri Lankais, au diocèse de Colombo et au cardinal Ranjith: « Je voudrais exprimer à nouveau ma proximité spirituelle et paternelle au peuple du Sri Lanka. Je suis très proche de mon cher frère le cardinal Malcolm Ranjith Patabendige Don, et de toute l’Eglise du diocèse de Colombo. »

Prier pour le Sri Lanka

Dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr le pape appelle à la prière pour le Sri Lanka: « Par la prière, unissons nous encore aujourd’hui à la communauté chrétienne du Sri Lanka frappée par la violence aveugle le jour de Pâques. Confions au Seigneur Ressuscité les victimes, les blessés et la souffrance de tous. « 

Le pape François s’est rendu au Sri Lanka, où il a canonisé le premier saint du pays, Joseph Vaz (1651-1711), le 14 janvier 2015, à Colombo, lors d’une messe qui a rassemblé un million de personnes.

Selon le gouvernement sri-lankais, ces attentats seraient de matrice islamiste locale: 24 personnes auraient été arrêtées. Mais aucune revendication n’a encore été publiée. L’état d’urgence a été déclaré lundi à minuit. Et un nouveau couvre-feu a été instauré pour la nuit de lundi à mardi.

Trois églises ont été frappées vers 8h30 dimanche –  l’église Saint Anthony de Colombo, la capitale, Saint Sebastian, à Negombo au nord de la capitale, et Zion Church, à Batticaloa, dans l’est de l’île, pendant la messe de Pâques – et quatre hôtels de Colombo dont le Shangri-La, le Kingsbury et le Cinnamon.

Appels du card. Ranjith

Les agences internationale font état de deux autres explosions, dans un hôtel de Dehiwala, de la banlieue sud de Colombo, et dans une maison d’Orugodawatta, de la banlieue nord: un kamikaze se serait fait exploser lors d’une opération de police et trois policiers y auraient perdu la vie.

Vatican News a relayé la réaction du cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo, qui a exprimé ses condoléances pour toutes les victimes – 290 morts et 500 blessés, selon un bilan provisoire –, et a invité à prier pour son pays « tragiquement meurtri en ce jour de Pâques ».

Le cardinal Ranjith presse les Sri-lankais de donner leur sang et il invite les médecins de l’île, en congé, à reprendre du service pour « aider les hôpitaux dans cette tragédie », et faire en sorte que chacun, à sa mesure, puisse ne serait-ce que « sauver une seule vie ».

Le président du pays, Mathripala Sirisena, a condamné ces attentats. Il a appelé la population à collaborer avec les forces de police dans l’enquête en cours.

Les catholiques, rappelle Vaticna News, représentent environ 7 % de la population du Sri Lanka, soit 1,4 million de personnes, rappelle la même source. Le christianisme est la quatrième religion de l’île, après le bouddhisme, religion majoritaire, l’hindouisme et l’islam.

Dès dimanche, la plus haute autorité de l’islam sunnite, l’université Al-Azhar du Caire (Egypte) a condamné ces attentats.

 

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel