Faire un don
Angélus du 14 mai 2017, capture CTV

Angélus du 14 mai 2017, capture CTV

Solidarité du pape pour les populations éprouvées par des conflits, en particulier au Moyen-Orient

Il souhaite « un avenir de respect, de sécurité et de paix, éloigné de toute forme de guerre »

Lors du Regina Coeli du 14 mai 2017, place Saint-Pierre, le pape François a exprimé sa solidarité pour les populations affligées par les conflits, spécialement au Moyen-Orient.

« Tant de personnes innocentes sont durement éprouvées », a-t-il déploré après la prière mariale, « aussi bien chrétiennes que musulmanes ou appartenant à des minorités comme les yézidis, qui subissent des violences et des discriminations dramatiques ».

Le pape a alors encouragé « les diverses communautés à parcourir la route du dialogue et de la réconciliation pour construire un avenir de respect, de sécurité et de paix, éloigné de toute forme de guerre ».

« Ma solidarité s’accompagne du souvenir dans la prière », a assuré le pape François au lendemain de son pèlerinage à Fatima : « Je confie à Marie, Reine de la paix, le sort des populations affligées par des guerres et des conflits, en particulier au Moyen-Orient ».

Il a aussi remercié « ceux qui s’engagent à subvenir aux besoins humanitaires » des populations.

Dans sa méditation introduisant l’angélus, il avait souligné : « De nos jours aussi il y a tant besoin de prière et de pénitence pour implorer la grâce de la conversion, pour implorer la fin de tant de guerres partout dans le monde, qui s’élargissent de plus en plus, ainsi que la fin de tant de conflits absurdes – grands et familiaux, petits – qui défigurent le visage de l’humanité ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel