Faire un don
Entretien à TV2000, capture TV2000

Entretien à TV2000, capture TV2000

« Seigneur, donne-moi le sens de l’humour », prière du pape

Entretien à TV2000 (3/4)

« Seigneur, donne-moi le sens de l’humour ». C’est la prière quotidienne du pape François : « Avoir le sens de l’humour est une grâce que je demande tous les jours ». L’humour, estime-t-il, est la capacité « d’être un enfant devant Dieu ».

Le pape a répondu à quelques questions personnelles dans une interview de 40 minutes accordée à la chaîne de télévision catholique italienne TV2000 et diffusée le 20 novembre 2016. Il a notamment parlé du sens de l’humour, des tentations d’un pape, de son remède contre le stress et des flatteurs auxquels il était “allergique”.

MD

Extraits de l’interview du pape François (3/4)

(Pourquoi est-ce que « l’humour est l’attitude humaine la plus proche de la grâce » ?)

Avoir le sens de l’humour est une grâce que je demande tous les jours, et je fais cette prière de saint Thomas More : “Seigneur, donne-moi le sens de l’humour” ; que je sache répondre à une remarque en riant… : quelle jolie prière ! L’humour apaise, te fait voir les choses provisoires de la vie et prendre les choses dans un esprit de rédemption. Cette attitude est humaine, mais elle est celle qui se rapproche le plus de la grâce de Dieu. J’ai connu un prêtre, un grand pasteur, pour en citer un – qui avait beaucoup d’humour, et il faisait beaucoup de bien avec ça, parce qu’il relativisait les choses : “L’Absolu est Dieu, mais, ça s’arrangera, on peut… sois tranquille…”, mais sans le dire comme ça, il savait se faire entendre, avec humour. Et on disait de lui: «  Mais cet homme sait rire des autres, de lui-même, même de sa propre ombre … » C’est cette capacité à être … à être un enfant devant Dieu. Louer le Seigneur avec le sourire et une belle phrase d’humour

(Quelles sont les tentations d’un pape ?)

Mais, les tentations d’un pape sont les mêmes que n’importe qui, de n’importe quel homme. Selon les faiblesses de la personnalité, dont le diable se sert toujours pour entrer, qui sont l’impatience, l’égoïsme, et puis un peu de paresse… elles entrent toutes, vraiment toutes… Et ces tentations nous accompagneront jusqu’au dernier moment, n’est-ce pas? Les saints ont été tentés jusqu’au dernier moment, et sainte Thérèse de l’Enfant Jésus disait justement: il faut prier beaucoup pour les moribonds car le diable, à ce moment-là, déchaîne une tempête de tentations? Et vous aussi: vous avez été tenté par le manque de confiance, le manque de foi, n’est-ce pas ? Sèche [aride ndr] comme une pierre … Mais vous avez réussi à avoir confiance dans le Seigneur, sans rien sentir, [aride ndr] et vous avez vaincu la tentation, non ? Et c’est pourquoi elle disait qu’il est important de prier pour les moribonds. «  La vie de l’homme est une milice sur la terre », dit un des livres de la Sagesse. Et lutter pour vaincre les tentations. Elles nous accompagneront toujours. A propos de cette expression, j’ai vécu une expérience, c’était un 21 septembre, je suis entré dans une église … j’étais un jeune pratiquant, mais à l’eau de rose, et j’ai vu un prêtre que je ne connaissais pas, je me suis confessé et suis ressorti diffèrent, j’avais changé. Et depuis ce jour-là jusqu’à aujourd’hui, le Seigneur continue de me regarder avec miséricorde et de me sauver. C’est ce que je vis …

(Que supportez-vous avec plus de mal: les insultes de vos détracteurs ou la fausse admiration des adulateurs ?)

La seconde ! Je suis allergique aux flatteurs. Cela me vient naturellement, eh? Ce n’est pas une vertu. Car flatter une personne c’est l’utiliser pour atteindre un but, caché ou visible, mais pour obtenir quelque chose pour soi. C’est indigne aussi. Nous, à Buenos Aires, on appelle ces personnes des « lèches chaussettes » (lèches bottes, ndr)… Quand on loue ma personne, pour quelque chose de réussi même, on voit tout de suite quand quelqu’un te loue en louant Dieu, « mais, c’est bien, bravo, continue, c’est ce qu’il faut faire! », et celui qui y met un peu « d’huile » pour se faire… Les détracteurs disent du mal de moi, et moi je pense : je le mérite, car je suis un pécheur : je pense comme ça [il rit]. Je n’y pense pas, ça ne m’inquiète pas. Mais tu ne le mérites pas pour ça ! Non. Pour ce que lui ignore. Et le problème est résolu. Mais le flatteur, lui, c’est … je ne sais comment on dit en italien, comme de l’huile …

(On ne vous voit jamais stressé, comment faites-vous ?)

Il y a un thé spécial? [rires] Je ne sais pas comment je fais, mais … je prie: cela m’aide beaucoup. Je prie. La prière est une aide pour moi, c’est être avec le Seigneur. Je célèbre la messe, je prie le bréviaire, je parle avec le Seigneur, je récite le chapelet … Pour moi, la prière est une grande aide. Et puis je dors bien: c’est une grâce du Seigneur. Je dors comme une pierre. Le jour des secousses du tremblement de terre, je n’ai rien senti, eh? Tout le monde a senti, le lit qui bougeait … Non, vraiment, je dors six heures mais comme une pierre. Cela doit être bon pour la santé. J’ai mon problème de colonne vertébrale, mais qui va bien pour le moment. Je fais ce que je peux et rien de plus, en ce sens que je me règle un peu, n’est-ce pas ? Mais je ne sais quoi vous dire : c’est une grâce du Seigneur… je ne sais pas…

Traduction de Zenit, Océane Le Gall

About Océane Le Gall

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel