Faire un don
Sainte-Marthe 15/09/2017 © L'Osservatore Romano

Sainte-Marthe 15/09/2017 © L'Osservatore Romano

Sainte-Marthe: la Vierge Marie enfante chacun à la Croix

Fête de Notre Dame des Douleurs

Au pied de la Croix du Christ, la Vierge Marie « a donné naissance à nous tous, elle a donné naissance à l’Église », déclare le pape François.

« Contemplez la Mère de Jésus », demande-t-il le jour de la solennité de Notre Dame des Douleurs, pendant la messe en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe du Vatican, ce vendredi 15 septembre 2017, indique Radio Vatican en italien.

Le pape évoque les dernières paroles du Christ à Marie : il lui confie tous les croyants. « Femme », dit Jésus en croix, « voici tes fils ». Il ne dit pas « mère », il dit « femme », souligne le pape. Femme forte et courageuse; une femme qui était là pour dire: «C’est mon fils: je ne le renie pas. » C’est « à ce moment-là », souligne le pape, que Marie a « donné naissance à nous tous ».

C’est cette maternité de Marie que le pape a aussi soulignée dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr ce 15 septembre: « Le Seigneur ne nous laisse pas orphelins : nous avons une mère, la même que Jésus. Marie prend soin de nous et toujours nous défend.»

Contemplez la Vierge, dit encore le pape dans son homélie, « contemplez ce signe de contradiction parce que Jésus est vainqueur, mais sur la Croix. C’est une contradiction, vous ne comprenez pas … Il faut la foi pour comprendre, au moins pour aborder ce mystère ».

Et il propose quelques « petites paroles pour aider à contempler, en silence, ce mystère ». Marie, dit le pape, «  a vécu toute sa vie avec l’âme transpercée ». Au pied de la Croix, explique-t-il, elle entendait peut-être des commentaires des gens : « Regardez, c’est la mère d’un de ces trois délinquants ». Elle a suivi le Christ partout et elle ne l’a pas quitté au dernier moment : « c’est pourquoi nous disons qu’elle est la première disciple », souligne le pape.

Le passage de l’Évangile d’aujourd’hui, dit le pape François, invite plus à contempler qu’à réfléchir. Et il conclut : « Laissez le Saint-Esprit de dire à chacun de nous ce dont nous avons besoin. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel