Faire un don
Audience jubilaire, capture CTV

Audience jubilaire, capture CTV

Saint Jean-Paul II: hommage du pape François à son prédécesseur

Il fait mémoire de son voyage « inoubliable » en Pologne

Pour la fête de saint Jean-Paul II (1920-2005), le 22 octobre 2016, le pape François a rendu hommage à la « force » et au « courage » de son prédécesseur. Il a aussi fait mémoire de son voyage « inoubliable » en Pologne trois mois plus tôt.

A l’occasion de l’audience jubilaire place Saint-Pierre, le pape a réservé un long salut aux Polonais, venus à Rome pour célébrer le 1050e anniversaire du baptême du pays. Il a fait mémoire de l’inauguration du pontificat de Jean-Paul II, il y a 38 ans jour pour jour : « Presque à cette heure-là, sur cette place, résonnaient les paroles adressées aux hommes du monde entier : ‘N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ’ », prononcées par le pape polonais.

Jean-Paul II fut « un pape d’une profonde spiritualité, a poursuivi le pape François, modelée par l’héritage millénaire de l’histoire et de la culture polonaise transmise avec esprit de foi, de génération en génération. Cet héritage était pour Lui source d’espérance, de force et de courage ».

Le pape argentin a inscrit l’Année jubilaire en cours comme la « continuation » de la « proclamation incessante de l’Evangile de la miséricorde pour le monde et pour l’homme » accomplie par son prédécesseur.

Et de souhaiter aux Polonais : « Que le Seigneur vous donne la grâce de la persévérance dans cette foi, cette espérance et cet amour que vous avez reçu de vos ancêtres et que vous conservez avec soin. Que dans vos esprits et dans vos cœurs, résonne toujours l’appel de votre grand compatriote à réveiller en vous la créativité de la miséricorde, afin que vous puissiez apporter le témoignage de l’amour de Dieu à tous ceux qui en ont besoin ».

Le pape a aussi évoqué Jean-Paul II en saluant les jeunes, les personnes malades et les nouveaux mariés au terme de la rencontre : « Que son témoignage cohérent de foi vous enseigne, chez jeunes, à affronter les défis de la vie ; à la lumière de son enseignement, chers malades, embrassez avec espérance la croix de la maladie ; invoquez sa céleste intercession, chers nouveaux époux, pour que l’amour ne manque jamais au sein de votre famille ».

Le voyage « inoubliable » en Pologne

Dans son salut aux Polonais, le pape s’est uni à leur action de grâce pour « tout le bien qui est né dans les cœurs des jeunes du monde entier durant l’inoubliable rencontre » des Journées mondiales de la jeunesse de Cracovie en juillet dernier.

« Je suis immensément reconnaissant à Dieu qui m’a permis de connaître votre nation, la Patrie de saint Jean-Paul II, où j’ai pu visiter le sanctuaire de Jasna Gora, le sanctuaire de la Divine Miséricorde à Cracovie et le Centre Jean-Paul II ‘n’ayez pas peur’ », a déclaré le pape.

« A Celui qui s’identifie surtout dans tout homme humilié et souffrant, a-t-il ajouté, je rends grâce aussi pour le silence qui m’a été accordée dans le lieu du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. En ce silence le message de la miséricorde prend une importance inouïe ! »

Le pape a conclu en remerciant tout le peuple et les autorités polonaises pour leur « accueil chaleureux » ainsi que pour la « magnifique préparation artistique et spirituelle » des événements.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel