Faire un don
Le pape François en prière © CTV

Le pape François en prière © CTV

Rép. dém. du Congo: programme de la journée de prière pour la paix

Et programme au Soudan du Sud

La Conférence épiscopale nationale de République démocratique du Congo, CENCO, a publié un programme en lien avec la Journée de jeûne et de prière en faveur de la paix en RDC et au Soudan du Sud, convoquée par le pape François et prévue pour ce vendredi 23 février 2018.

D’après un communiqué du 17 février signé par le secrétaire général de la CENCO, l’abbé Donatien Nshole, le programme de cette journée prévoit le recueillement, la méditation et la prière de supplication avec les psaumes : 85, 122 et 134 ; la messe pour la paix et la justice ; l’adoration eucharistique (dans toutes les paroisses) ; le Chemin de Croix et une prière œcuménique.

Pour ce qui est du jeûne, la CENCO propose de « le vivre dans le sens du partage » : « Le fruit des quêtes organisées en cette journée sera destiné aux plus démunis. Car le jeûne doit défaire les chaînes injustes et orienter vers le partage avec les autres. »

Au Soudan du Sud, les évêques ont invité chacun à s’unir, en communion de prière avec le pape François, annonce l’agence vaticane Fides ce jeudi 22 février 2018. Dans la capitale, Juba, la prière se tiendra en la cathédrale à partir de 16h locales le 23 février. L’archevêque de Juba, Mgr Paulino Lukudu Loro, a invité les fidèles des autres confessions chrétiennes ainsi que les musulmans à participer à la prière.

 

Le Conseil œcuménique des églises (CEC) fait partie de nombreuses organisations religieuses internationales ayant adhéré à l’appel du pape. Une lettre de son secrétaire général, le pasteur Olav Fykse Tveit, invite « à s’unir à la prière et au jeûne en tant que communauté œcuménique mondiale à la lumière des tensions politiques et sociales, de la violence et des souffrances que subissent les citoyens du Congo et du Soudan du Sud ».

 

Les évêques du Bénin, du Togo, du Ghana, du Burkina Faso-Niger et de Côte-d’Ivoire ont soutenu l’appel du pape en invitant leurs fidèles à prier pour la paix sur le continent africain.

Les nombreuses adhésions à la Journée de jeûne et de prière pour la paix ont été accueillies avec reconnaissance par les chrétiens du Soudan du Sud. « Ceci nous montre que nous ne sommes pas seuls et que les fidèles du monde entier sont à nos côtés, sur le chemin menant à la paix et à la réconciliation », a déclaré James Oyet Latansio, secrétaire du Conseil des églises du Soudan du Sud.

 

 

Le pape François a convoqué une « Journée de prière et de jeûne pour la paix », le 23 février 2018, en lançant cette invitation lors de l’angélus qu’il a célébré place Saint-Pierre, le 4 février. Outre la prière, le pape a aussi appelé à l’action, en se posant cette question : « Que puis-je faire moi-même pour la paix ? »

Depuis le 31 décembre 2017, les manifestations pacifiques initiées en RDC par le Comité Laïc de Coordination, CLC, sont violemment réprimées par les forces de l’ordre et ont fait plusieurs morts, indique la CENCO. Ces laïcs catholiques organisent des marches pacifiques pour réclamer l’application intégrale de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016.

Selon Fides, la République démocratique du Congo compte 4,3 millions de réfugiés et plus de 13 millions de personnes ayant besoin d’aides humanitaires d’urgence. Pour ce qui est du Soudan du Sud, 2 millions de personnes ont quitté le pays à cause de la guerre civile alors que les évacués se trouvant sur le territoire national sont estimés à 2 millions eux aussi.

 

 

 

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel