Faire un don
Icône de la Sainte Famille pour la Rencontre de Dublin © Vatican Media

Icône de la Sainte Famille pour la Rencontre de Dublin © Vatican Media

Rencontre des familles : être Eglise dans un monde qui change

Mgr Diarmuid Martin présente le Festival des familles avec le pape

Etre Eglise dans un monde qui change, ce sera l’encouragement du pape François à Dublin, en Irlande, où il se rendre les 25 et 26 août 2018, à l’occasion de la Rencontre mondiale des familles.

Présentant à la presse le festival des familles qui se tiendra le soir du samedi 25 au Croke Park, Mgr Diarmuid Martin, archevêque de Dublin, a souligné la grande attente des Irlandais : le pape François « est vu comme un pape moderne » ; pour beaucoup, il exerce une « fascination spéciale », son « humanité, sa chaleur humaine attirent ».

Son grand talent, note l’archevêque dans des propos rapportés par L’Osservatore Romano daté du 21 juillet, se trouve dans sa façon de « conquérir les cœurs à l’enseignement de Jésus, non pas en l’imposant et par un jugement, mais en convainquant et en attirant ». Il réaffirme les doctrines et les normes morales, a  ajouté l’archevêque de Dublin, mais il sait aussi que beaucoup de personnes ont des difficultés, vivent des « zones grises » ; mais il ne les exclut pas pour autant.

Le pays a beaucoup changé depuis la visite de Jean-Paul II en 1979, « de nombreuses dimension de la tradition du catholicisme et de l’engagement missionnaire irlandais se sont affaiblis », explique encore Mgr Martin. Aussi le pape François « nous mettra au défi d’être authentiquement Église dans une culture qui a changé ». Il sollicitera l’Église d’Irlande à se mettre au pas d’un monde et d’une culture qui changent.

La rencontre des familles sera une occasion de confrontation, estime-t-il, « pour identifier les valeurs qui maintiendront l’unité de notre Irlande à l’avenir, celles qui tournent autour de la famille, de la justice, de l’économie, de la tolérance, du soin » de l’autre et de la création.

Le 25 août, le festival des familles, avec la participation du pape, sera une véritable célébration de la vie familiale, de son rôle « central pour toutes les sociétés », un rôle « d’épine dorsale de la solidarité intergénérationnelle », poursuit l’archevêque. Le programme de la soirée verra la participation de milliers d’artistes impliqués dans des spectacles de musique et de danse et avec les témoignages de cinq familles provenant des différents continents.

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel