Faire un don
Lettre du pape François aux évêques du Chili, 5 août 2018 @ noticias.iglesia.cl

Lettre du pape François aux évêques du Chili, 5 août 2018 @ noticias.iglesia.cl

Pédophilie: le pape François salue le réalisme des décisions des évêques du Chili

Mesures de la Conférence épiscopale pour les victimes et contre les abus

Le pape François salue le réalisme des décisions que viennent de prendre les évêques du Chili pour éradiquer le fléau de la pédophilie.

Le pape a en effet adressé une lettre à la Conférence épiscopale du Chili, et publiée sur le site de cette Conférence épiscopale, lundi, 6 août 2018.

Il s’agit d’une lettre brève, entièrement écrite à la main, en espagnol, et adressée au président des évêques chiliens, Mgr Santiago Silva Retamales, évêque aux armées, et en date du 5 août.

« J’ai reçu et j’ai lu avec attention le Document « Déclaration, décisions et engagements des évêques de la Conférence épiscopale du Chili » du 3 août dernier, et j’ai été impressionné par le travail de réflexion, de discernement et de décisions que vous avez fait », constate le pape François. « Que le Seigneur vous récompense abondamment pour cet effort communautaire et pastoral », ajoute le pape.

Le pape François estime aussi que ces décisions « sont réalistes et concrètes » : « Je suis sûr qu’elles vous aideront de façon décisives dans ce processus »

Surtout le pape souligne l’unité des évêques te des pasteurs: “Mais ce qui m’a le plus touché, c’est l’exemple de communuaté épiscopale unie dans la pastorale du saint peuple fidèle de Dieu. Merci de cet exemple édifiant… parce qu’il “édifie” l’Eglise.”

“Je reste à votre disposition et je vous accompagne depuis ici. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Que Jésus vous bénisse et que la Vierge vous protège”, conclut le pape François.

Le document « Déclarations, décisions et engagements des évêques de la Conférence épiscopale du Chili », a été élaboré par les évêques à l’issue de la 116e assemblée plénière extraordinaire convoquée pour discuter du thème de la pédophilie dans le clergé et qui s’est conclue le 3 août 2018 dans la ville côtière de Punta de Tralca.

Mgr Santiago Silva, avoue, dans son introduction au texte du pape, qu’il a trouvé « du réconfort » dans cette lettre: « Sa parole, écrit-il, nous réconforte aujourd’hui et nous redonne du courage pour continuer sur ce chemin de correction, de guérison et de réparation, de retour à notre mission d’Église Peuple de Dieu, le regard fixé sur le Seigneur ».

Dans leur document, les 32 évêques chiliens demandent solennellement pardon à toutes les victimes d’abus. Ils reconnaissent « avoir manqué à leurs devoirs » et ils annoncent avoir mis en place de nouvelles dispositions aussi pour les laïcs et les religieux afin que de nouveaux cas ne se reproduisent pas, souligne pour sa part Vatican News.

Les évêques ont notamment créé un site pour la prévention des abus : www.iglesia.cl/prevenirabusos

Au mois de mai, réunis à Rome par le pape François, les évêques avaient reconnu avoir failli à leur devoir de pasteur envers les victimes et ils avaient remis en bloc leur démission.

Ils s’engagent notamment à rencontrer personnellement les victimes, à mettre ne place des processus de réparation, à promouvoir une formation permanente pour prévenir les abus, à élaborer un code de comportement pour les clercs, à favoriser l’engagement des laïcs et des consacrés, en « Peuple de Dieu », et à une auto-critique à propos des structures qui ont permis les abus.

Avec Hélène Ginabat

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel