Faire un don
Logos des Pays Baltes

Logos des Pays Baltes

Pays baltes : le voyage du pape, « message de proximité »

Présentation de Greg Burke

Le voyage du pape François dans les Pays baltes, du 22 au 25 septembre 2018, sera « un message de proximité pour toute la région », a affirmé Greg Burke en présentant l’événement au Vatican trois jours plus tôt. Le pape « veut accompagner la communauté catholique » persécutée dans ces pays et « confirmer les relations œcuméniques », a expliqué le directeur du Bureau de presse.

Deuxième pape à se rendre en Lituanie, en Lettonie et en Estonie après Jean-Paul II en 1993, le pape argentin sera accueilli le samedi 22 septembre à Vilnius, par la présidente lituanienne Dalia Grybauskaitė. Il rencontrera les autorités du pays où les catholiques représentent près de 80% de la population, puis se rendra au sanctuaire Mater Misericordiae, où il sera accueilli par le métropolite orthodoxe. Enfin, il a rendez-vous avec une soixantaine de religieuses et de prêtres âgés dans la cathédrale.

Le lendemain, 23 septembre, le pape doit célébrer la messe dominicale dans le parc Santakos de Kaunas, puis rencontrer les consacrés et se recueillir au Musée des occupations et des combats de la liberté, où il allumera un cierge en mémoire des victimes.

La seconde étape du voyage aura lieu en Lettonie, le 24 septembre : le pape est attendu à l’aéroport de Riga où sera présent le président de la République, Raimonds Vejonis. Il s’arrêtera au Monument de la Liberté, de 42 mètres de haut, symbole de l’Indépendance au cœur de la capitale.

Ensuite, aura lieu une prière œcuménique à la cathédrale Sainte-Marie, et le pape visitera la maison diocésaine de la Sainte Famille, un centre social promouvant les valeurs de la famille et accompagnant les jeunes couples. Après le déjeuner avec les évêques du pays le pape doit rejoindre en hélicoptère le sanctuaire de la Mère de Dieu d’Aglona, dans la région de Latgale, où il célébrera la messe.

Enfin, dernier jour de visite, le 25 septembre : le pape sera en Estonie, à Tallinn. Il doit se rendre à l’église luthérienne de Saint-Charles, pour une rencontre œcuménique avec les jeunes. Il fera halte au couvent des sœurs brigittines, et saluera les personnes pauvres aidées par les œuvres caritatives de l’Eglise, dans la cathédrale. Pour finir, il célébrera la messe place de la Liberté, dernière étape du voyage.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel