Faire un don
Déjeuner chez les soeurs de Sainte-Brigitte, Tallinn (Estonie) © Vatican News

Déjeuner chez les soeurs de Sainte-Brigitte, Tallinn (Estonie) © Vatican News

Ces arbres que le pape François a plantés en terre baltique

« Défendez ces racines, gardez-les vivantes pour que les enfants et les jeunes s’y greffent »

Le pape François a planté deux arbres ce mardi 25 septembre 2018, dans deux pays différents.

Le pape de Laudato si’, celui qui ne cesse de dire aux jeunes qu’ils ne peuvent pas avoir d’identité, d’appartenance s’ils n’ont pas de racines, de mémoire, celle qui fait ensuite fleurir, a planté deux arbres, en Lituanie, à Vilnius, à al nonciature apostolique, avant de quitter le pays, après y avoir passé deux jours (samedi 22 et dimanche 23) et la nuit de lundi 24 à mardi 25, après sa journée en Lettonie et avant sa journée en Estonie.

Le pape a ainsi pris congé du nonce apostolique en Lituanie, en Lettonie et en Estonie, un Espagnol de 65 ans, Mgr Pedro López Quintana, et du personnel de la nonciature, en maniant la pelle. très tôt, puisqu’il devait être à l’aéroport à 8h15 (7h15 à Rome). Ce doit être un arbre résistant au froid baltique. On distingue mal la feuille.

Nonciature de Vilnius (Lituanie) 25 sept. 2018 © Vatican News

Nonciature de Vilnius (Lituanie) 25 sept. 2018 © Vatican News

Le pape a pu admirer le Christ de la Passion, en bois, assis, couronné d’épines, typique de l’art sacré de Lituanie, qui orne le jardin de la nonciature.

Nonciature de Vilnius (Lituanie) 25 sept. 2018 © Vatican News

Nonciature de Vilnius (Lituanie) 25 sept. 2018 © Vatican News

Le pape a ensuite pris l’avion pour la capitale de l’Estonie. En effet, plus au Nord encore, à Tallinn, la capitale, le pape a également planté un arbre aujourd’hui, à Pirata, dans le jardin des soeurs de Sainte-Brigitte, chevilles ouvrières du dialogue oecuménique, et sous les applaudissements de la communauté.

Déjeuner chez les soeurs de Sainte-Brigitte, Tallinn (Estonie) © Vatican News

Déjeuner chez les soeurs de Sainte-Brigitte, Tallinn (Estonie) © Vatican News

Le pape y a déjeuné avec l’administrateur apostolique, Mgr Philippe Jourdan, et la suite papale.

Planter deux arbres – deux chênes? –  est hautement symbolique pour le pape qui disait aux catholiques, en Lettonie, hier, lundi 24 septembre, en citant un poète argentin: « Vous qui avez traversé beaucoup de périodes, n’oubliez pas que vous êtes les racines d’un peuple, les racines des jeunes bourgeons qui doivent fleurir et porter du fruit ; défendez ces racines, gardez-les vivantes pour que les enfants et les jeunes s’y greffent et comprennent que « tout ce qui, sur l’arbre, a fleuri, vit de ce qui se trouve sous terre (F.L. Bernardez, sonnet intitulé: Si para recobrar lo recobrado). »

 

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel