Faire un don
Vol Panama-Rome © Vatican Media

Vol Panama-Rome © Vatican Media

Panama 2019: « Ne dis pas que tu es catholique si tu ne donnes pas un témoignage »

Conférence de presse dans l’avion Panama-Rome (3)

« Ne dis pas que tu es catholique si tu ne donnes pas un témoignage », suggère le pape François en répondant aux journalistes dans l’avion qui le ramenait de Panama à Rome, de dimanche 27 à lundi 28 janvier 2019, une mission accomplie sans se ménager.

Il évoque les pasteurs qui ne sont pas assez pasteurs et les laïcs qui ne donnent pas le témoignage d’une vie selon l’Evangile.

Le pape repart du 3 au 5 février aux Emirats Arabes Unis et fin mars au Maroc, à 82 ans.

AB

Ces jours-ci, vous avez parlé avec beaucoup de monde et de jeunes. Et aussi avec des jeunes qui s’éloignent de l’Église. Quelles sont les raisons qui les éloignent ?

« Il y en a beaucoup, certaines sont personnelles. Mais plus généralement, c’est le manque de témoignage des chrétiens, des prêtres et des évêques. Je ne dis pas des papes parce que c’est trop, mais… eux aussi. Si un pasteur fait l’entrepreneur ou l’organisateur d’un plan pastoral, s’il n’est pas proche des gens, il ne donne pas un témoignage de pasteur. Le pasteur doit être avec les gens. Le pasteur doit être devant le troupeau, pour indiquer le chemin. Au milieu du troupeau pour sentir l’odeur des gens et comprendre ce que sentent les gens, de quoi ils ont besoin. Et il doit être derrière le troupeau pour veiller sur l’arrière-garde. Mais si un pasteur ne vit pas avec passion, les gens se sentent abandonnés ou éprouvent un certain sentiment de mépris. Ils se sentent orphelins.

J’ai parlé avec des pasteurs, mais il y a aussi les chrétiens, les catholiques. Il y a des catholiques hypocrites, qui vont à la messe tous les dimanches et qui ne paient pas le treizième mois, ils te paient au noir, ils exploitent les gens. Et ensuite ils vont aux Caraïbes pour les vacances, en ayant exploité les gens. Si tu fais cela, tu donnes un contre-témoignage. C’est à mon avis ce qui éloigne le plus les gens de l’Église. Aux laïcs, je suggèrerais : ne dis pas que tu es catholique si tu ne donnes pas un témoignage. Tu peux plutôt dire : je suis d’éducation catholique, mais je suis tiède, je suis mondain, excusez-moi, ne me regardez pas comme un modèle. Voilà ce qu’il faut dire. J’ai peur de ce genre de catholiques, qui se croient parfaits. L’histoire se répète, la même chose s’est produite pour Jésus avec les docteurs de la loi, qui priaient en disant : « Je te remercie, Seigneur, parce que je ne suis pas comme ces pécheurs »

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel