Faire un don
Le pape François, rencontre avec les jeunes, Vilnius © Vatican Media

Le pape François, rencontre avec les jeunes, Vilnius © Vatican Media

« N’ayez pas peur de vous décider pour Jésus »: dialogue du pape avec les jeunes à Vilnius

Rencontre en présence du tableau de Jésus miséricordieux

« N’ayez pas peur de vous décider pour Jésus, d’embrasser sa cause, celle de l’Évangile »: c’est l’invitation du pape François aux dizaines de milliers de jeunes qu’il a rencontrés ce samedi 22 septembre 2018, sur le parvis de la cathédrale de Vilnius (Lituanie), en ce premier des quatre jours qu’il doit passer dans les Pays Baltes. La présidente, Mme Dalia Grybauskaité, ainsi que l’archevêque émérite, le cardinal Audrys Backis, ont salué le pape à son arrivée. Il faisait beaucoup plus  froid qu’à Rome (10°C au lieu de ) et le pape avait revêtu son grand manteau blanc.

La rencontre a eu lieu en présence du tableau de Jésus miséricordieux peint par Eugeniusz Kazimirowski en 1934, à Vilnius, sous la direction de sainte Faustine Kowalska, accompagnée du bienheureux Michal Sopocko, son père spirituel, en grand secret: le p. Sopocko servait donc de modèle! Le tableau est habituellement conservé en l’église de la Sainte-Trinité devenue sanctuaire de la miséricorde à Vilnius. Le sanctuaire apparaissait, par le webcam, sans le tableau.

Sanctuaire de la miséricorde, sans le tableau, capture @ gailestingumas.com

Sanctuaire de la miséricorde, sans le tableau, capture @ gailestingumas.com

Après s’être recueilli devant le tableau, le pape a écouté les témoignages de deux jeunes, Monika et Jonas. Monika a témoigné qu’elle a reçu de la foi surtout de sa grand-mère; Son père était violent. Elle recevait des coups. Elle aurait bien voulu que sa mère se séparer. Elle lui en voulait et sa haine pour son père augmentait. Puis il a fait faillite et s’est mis à boire. Sa mère rapportait les bouteilles vides et avec l’argent des consignes elle achetait à manger. Mais la jeune fille a commencé un vrai itinéraire de foi grâce à la paroisse des franciscains. Elle a demandé  pardon à son père qui l’a embrassée. Quand son père a décidé d’en finir avec la vie, elle a compris que c’était un don de Dieu qu’elle ait pu se réconcilier avec lui auparavant. Elle a conclu: « Dieu m’a sauvé des ténèbres par sa lumière. Il m’a rendue heureuse. La chose la plus importante c’est que Jésus est dans la barque de ma vie. »

Monika, rencontre avec les jeunes, Vilnius © Vatican Media

Monika, rencontre avec les jeunes, Vilnius © Vatican Media

Jonas est marié. Il a redécouvert la foi après six ans de mariage quand une maladie auto-immune l’a frappé. Il a compris, dit-il, « ce que signifie être aux côtés du conjoint dans les difficultés et combien c’est important d’être accompagné par la femme ». « Nous devons toujours chercher la présence de Dieu dans la vie; maintenant trois fois par semaine je dois faire une dialyse. Et je vis dans l’espérance », a conclu Jonas.

Rencontre avec les jeunes, Vilnius © Vatican Media

Jonas, rencontre avec les jeunes, Vilnius © Vatican Media

Le pape les a embrassés puis il a pris la parole, après avoir félicité les jeunes qui avaient chanté et dansé.

Il a invité les jeunes à la confiance dans le Christ, comme l’inscription du tableau y invite – « Jésus, j’ai confiance en toi! » – en disant: « En effet, il ne descendra jamais de la barque de votre vie, il sera toujours au carrefour de nos routes, il ne cessera jamais de nous reconstituer, même si parfois nous nous évertuons à nous démolir. Jésus nous fait don de temps longs et généreux, où il y a de la place pour les échecs, où personne n’a besoin d’émigrer, parce qu’il y a de la place pour tous. Beaucoup voudront occuper vos cœurs, infester les champs de vos aspirations par l’ivraie, mais à la fin, si nous offrons notre vie au Seigneur, le bon grain l’emporte toujours. »

Au terme de la rencontre, ll’archevêque, Mgr Gintaras Grusas, a invité les jeunes à prier pour le pape François comme il le demande si souvent et tous ont tendu la main en signe de prière vers le pape.

Les jeunes et l'archevêque Grusas prient pour le pape, Vilnius © Vatican Media

Les jeunes et l’archevêque Grusas prient pour le pape, Vilnius © Vatican Media

Le pape venait de prier le chapelet au sanctuaire marial de la Porte de l’Aurore. Sur le chemin de la cathédrale, il s’est arrêté auprès des malades du Centre de soins palliatifs Bienheureux Michal Sopocko. Le pape a béni les malades et il a prié pour eux.

Demain, le pape François se rendra dans l’ancienne capitale de la Lituanie, Kaunas, à une centaine de kilomètres au Nord-Ouest de Vilnius. il y présidera la messe, et rencontrera notamment le clergé et les consacrés. Il rendra hommage aux victimes du génocide lituanien et aux victimes du Ghetto.

Les jeunes et l'archevêque Grusas prient pour le pape, Vilnius © Vatican Media

Les jeunes et l’archevêque Grusas prient pour le pape, Vilnius © Vatican Media

 

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel