Faire un don
Greg Burke / ZENIT - HSM, CC BY-NC-SA

Greg Burke / ZENIT - HSM, CC BY-NC-SA

Myanmar : un voyage marqué par l’unité, affirme Greg Burke

« Respecter les droits de tous, sans exclusion »

« Unité dans la diversité » : c’est le thème principal du voyage apostolique du pape François au Myanmar (Birmanie) du 27 au 30 novembre 2017. Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège Greg Burke, a résumé ainsi ce déplacement, à la veille de sa conclusion, soulignant l’appel du pape au respect des droits de toutes les ethnies.

Lors d’un briefing à Yangon, au côté de trois évêques birmans, Greg Burke a salué un « voyage historique » pour la « petite Eglise » du Myanmar, pays à majorité bouddhiste. Le pape argentin était le premier pape à fouler le sol birman.

« On peut décrire le voyage du pape avec ces paroles, a déclaré le directeur dans des propos rapportés par Radio Vatican : unité dans la diversité, comme l’a dit le pape… avec les leaders religieux [28 novembre, ndlr]. L’unité aussi pour cette petite Eglise catholique et pour le rôle qu’elle joue dans toute la société … et l’unité du travail ensemble, avec les bouddhistes… pour la paix et pour le respect de la dignité ».

Évoquant la situation de la minorité musulmane Rohingya, dont le terme est interdit par le gouvernement, Greg Burke a déploré « une situation humanitaire très grave ». Mais il a appelé à ne pas réduire un voyage apostolique à une seule question politique. Même sans prononcer le mot, a-t-il souligné, le pape « appelle l’attention, cherche à aider. Et celui qui veut comprendre, comprend lorsque le pape parle de respecter les droits de tous, sans exclusion ».

Les évêques qui entouraient le directeur du Bureau de presse ont confié que le pape François, quelques heures plus tôt, leur avait parlé de l’Eglise comme « hôpital de campagne », expression qui lui est chère.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel