Faire un don
Le p. Davor Topić et une religieuse Sacramentine (Skopje, Macédoine du Nord) © Vatican Media

Le p. Davor Topić et une religieuse Sacramentine (Skopje, Macédoine du Nord) © Vatican Media

Macédoine du Nord: témoignage d’une religieuse Eucharistine

L’amour de Jésus dans l’eucharistie et des pauvres

Une religieuse « Eucharistine » a témoigné de l’amour de l’eucharistie et des pauvres lors de la rencontre du pape François avec le clergé – de rite latin et byzantin – et les consacrés, en Macédoine du Nord, , dans la cathédrale du Sacré-Coeur, à Skopje, ce mardi 7 mai 2019, à 17h.

Sa communauté, de rite orientale, a été fondée par un prêtre italien et par sa soeur.

Voici notre traduction, rapide, de travail.

AB

Témoignage d’une sœur Eucharistine

Saint-Père,
Nous avons beaucoup de joie et de gratitude pour votre sollicitude paternelle d’être venu nous rendre visite, de nous encourager et nous fortifier. Nous sommes peu nombreux mais, en tout cas, nous faisons partie de la grande famille de l’Église catholique. Nous vous souhaitons chaleureusement la bienvenue.
Saint Père, nous sommes les Soeurs Eucharistines, seul ordre macédonien de rite byzantin. Nous avons été fondées par le père Giuseppe Aloati, lazariste, et par sa soeur, soeur Eurosia Aloati, à Solun, aujourd’hui Salonique, en Grèce.
Nos fondateurs ont quitté leur pays d’origine, l’Italie, et sont venus ici pour travailler parmi notre peuple.
Notre charisme c’est de travailler, ou plutôt de prendre soin de Jésus abandonné dans l’Eglise et parmi les âmes, justement pour prendre soin de l’Eucharistie et du déroulement des mystères sacrés, travailler dans le domaine de l’œcuménisme et prendre soin de Jésus blessé corps et âme, surtout dans les pauvres et les malades.
Ainsi, même si nous sommes peu nombreuses, deux ou trois dans chaque maison, comme les apôtres nous cherchons la meilleure façon de répondre à notre vocation.
Une fois encore, nous vous remercions, Saint-Père, et nous vous prions de bénir notre communauté.

(c) Traduction de Zenit, Anita Bourdin

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel