Faire un don
Audience générale du 28 nov 2018 © Vatican Media

Audience générale du 28 nov 2018 © Vatican Media

Libre comme un enfant devant Dieu, anecdote de l’audience générale

Le petit garçon muet monté sur l’estrade

Le pape François et la foule de l’audience générale se sont amusés, ce 28 novembre 2018, devant un petit garçon qui est monté d’autorité sur l’estrade de la Salle Paul VI, pour toucher, intrigué, le costume d’un Garde suisse. Le pape a souhaité à tous d’avoir la liberté de cet enfant, Wenzel.

Alors que les salutations en diverses langues se succédaient après la catéchèse, le petit garçon, autiste, a gravi les marches sans hésitation, jusqu’au garde impassible situé près du pape, lui palpant la manche, sous les éclats de rire et les applaudissements. Sa mère, Lidia Werle, arrivée à la rescousse, a échangé quelques paroles en espagnol avec le pape, ramenant auprès d’elle son fils, qui, peine perdue, est revenu de lui-même près du pape et de ses collaborateurs. Le pape lui a dit de laisser l’enfant, de ne pas se préoccuper.

« Il est Argentin, c’est-à-dire indiscipliné », a plaisanté le pape en se tournant vers le préfet de la Maison pontificale, Mgr Georg Ganswein, à ses côtés.

Tandis que l’audience se poursuivait, le garçonnet courait, dansait – et tombait, par la même occasion – librement sur l’estrade. Des gestes que le pape a évoqués en saluant les pèlerins hispanophones : « Cet enfant ne peut pas parler : il est muet, mais il sait “communiquer”, il sait s’exprimer. »

« Il me fait réfléchir, a confié le pape : il est libre, libre de façon indisciplinée. Mais il est libre. Et cela me conduit à penser : suis-je aussi libre devant Dieu ? Quand Jésus dit que nous devons nous comporter comme des enfants, il nous dit que nous devons avoir la liberté qu’a un enfant devant son Père ».

Et le pape de conclure : « Cet enfant… demandons la grâce qu’il puisse parler. »

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel