Faire un don
Le pape François en prière, capture CTV

Le pape François en prière, capture CTV

Libéria: solidarité du pape François après un éboulement dans une mine

On creuse à main nue pour sauver d’éventuels survivants

Le pape François a adressé un télégramme de condoléances pour les victimes de l’éboulement qui s’est produit dans une mine d’or à Gbanipea, dans la partie nord-est du Libéria, le 10 février dernier. Il exprime sa « solidarité » avec la population.

Le message, signé du cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, est adressé à Mgr Anthony Fallah Borwah, évêque de Gbarnga. Le Vatican publie le texte, en anglais, ce jeudi 21 février 2019.

« Sa Sainteté le pape François, profondément attristé en apprenant les blessures et les pertes de vie causées par une coulée de boue à Gbanipea, exprime sa sincère solidarité avec vous et avec toutes les personnes affectées par cette tragédie », dit le télégramme en anglais.

« Il prie, poursuit le message, pour ceux qui pleurent la perte de leurs proches et pour le personnel d’urgence qui assiste les victimes.  Le Saint-Père invoque sur tous les bénédictions divines de force et de guérison ».

Au moins 7 victimes sont déjà à déplorer ainsi qu’une dizaine de blessés. Quarante mineurs sont encore prisonniers dans la mine touchée par la coulée de boue. Les sauveteurs, indique le site de Vatican News, creusent à main nue pour tenter de les libérer.

La Croix Rouge est sur place, mais le président libérien George Weah, qui a déclaré lundi 19 février  jour de deuil national, invite à se joindre aux secours l’ONU, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (ECOWAS), l’Union européenne, les Etats-Unis, la Chine et d’autres nations « amies » ayant l’expérience de la gestion des catastrophes naturelles.

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel