Faire un don
Pèlerins de Panama, 13 juin 2019 © Vatican Media

Pèlerins de Panama, 13 juin 2019 © Vatican Media

Les nonces apostoliques appelés à l’unité avec le pape

Le cardinal Parolin revient sur la rencontre au Vatican

Les représentants pontificaux sont appelés à l’unité avec le pape François, souligne le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin dans un entretien à Vatican News ce 15 juin 2019, au terme de la réunion triennale des nonces apostoliques.

« Le bilan est certainement positif… le climat a été très bon », affirme le « numéro 2 » du Vatican. Il invite à ne pas réduire le discours du pape à ses aspects réprobateurs : « Dans mon salut initial au pape, j’avais parlé de “corrections”. J’avais dit : nous sommes ouverts à recevoir tout encouragement et toute correction qui puisse servir à améliorer vraiment notre service, parce que nous voulons rendre un service toujours plus grand à l’Eglise, au pape et aux hommes. » Ainsi « les appels du discours du Saint Père doivent aussi être lus dans ce contexte positif ».

Le cardinal Parolin évoque en particulier la mise en garde du pape contre les groupes ou les blogs qui lui sont « hostiles » parmi les nonces : « c’est un rappel juste. On ne peut pas exiger qu’il y ait une uniformité de pensée, il y a des choses qui sont discutables… comme le dit l’antique axiome in necessariis unitas, in dubiis libertas, in omnibus caritas (unité dans les choses nécessaires, liberté lorsqu’il y a un doute, charité dans toutes). Mais nous sommes représentants du pape. »

« Nous serons d’autant plus efficaces, ajoute-t-il, que nous seront réellement unis dans les choses fondamentales… comme représentants pontificaux, nous devons avoir cette unité avec le pape et cette adhésion à son enseignement qui doit se traduire ensuite concrètement en attitude de partage de sa pensée et de son orientation. »

En revanche, assure-t-il, « l’on peut lui dire ce qui nous semble devoir être dit, avec beaucoup de liberté. Je crois que le pape est très ouvert et bien disposé à recevoir des commentaires, des observations, des réflexions sur diverses questions. En même temps nous devons chercher à garder l’unité. »

Par ailleurs, rapporte le carinal Parolin, la rencontre à huis-clos avec le pape François « a été un dialogue très ouvert et franc, durant lequel certains thèmes ont été mis sur le tapis avec beaucoup de simplicité et beaucoup de fraternité… Les nonces ont certainement apprécié les réponses que le pape a données, parce qu’il n’a pas eu peur d’aborder des thèmes délicats avec beaucoup de franchise et d’ouverture. »

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel