Faire un don
Mgr Vincenzo Paglia (c) ZENIT - HSM

Mgr Vincenzo Paglia (c) ZENIT - HSM

L’Eglise n’est pas un tribunal mais une accompagnatrice, par Mgr Paglia

Visite à l’Institut théologique Jean-Paul II du Bénin

L’Eglise ne doit pas être un « tribunal » mais une accompagnatrice, a affirmé Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie, depuis Cotonou au Bénin, le 2 novembre 2017.

L’archevêque est en voyage dans le pays à l’occasion des célébrations des 20 ans d’activité de la Section pour l’Afrique francophone de l’Institut théologique Jean-Paul II, affilié à l’Institut romain pour les sciences du mariage et de la famille, dont Mgr Paglia est le Grand chancelier.

L’exhortation apostolique Amoris Laetitia, a-t-il souligné en intervenant devant les prêtres et les religieux étudiants, demande à l’Eglise d’être « vraiment missionnaire, vraiment en sortie », pour « faire de toute la pastorale une pastorale familiale et… pour mettre toute l’Eglise dans la perspective de la famille », en se défaisant d’une « vision bureaucratique qui étouffe ».

Parmi les croyants aussi, a-t-il noté, certains voient l’Eglise « comme un tribunal de la vie et de l’histoire des hommes. Dieu a voulu une Eglise courageuse et décidée dans la protection des plus faibles, de ceux qui vivent prisonniers de leurs fautes et qui sont désespérés d’avoir déraillé du chemin de leur vie. Et ces derniers doivent être accompagnés dans la pleine intégration ecclésiale ».

En effet, « celui qui se trompe, qui pèche, ne doit pas être abandonné, même s’il se trompe de nouveau ».

Pour Mgr Paglia, le pape « ne propose pas une nouvelle doctrine ni ne propose de nouvelles règles ecclésiales » mais « un nouveau style ecclésial fondé sur la prise de conscience de la diversité des situations ». Il s’agit d’être attentif « aux personnes concrètes ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel