Faire un don
René Brulhart président de l'AIF (c) ZENIT / HSM

René Brulhart président de l'AIF (c) ZENIT / HSM

Le Vatican dément toute procédure à l’encontre du directeur de son Autorité d’information financière

« Assumer de manière crédible des mandats à grande responsabilité »

Le Vatican dément toute procédure à l’encontre de René Brühlhart, citoyen suisse de Fribourg, âgé de 47 ans, directeur de l’Autorité d’information financière, un bureau de contrôle financier institué par le pape Benoît XVI.

En réponse aux questions de certains journalistes, le directeur par intérim du service de presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, a déclaré ce qui suit, en italien, le 30 mai 2019: « Le Dr René Brülhart n’est ni accusé ni soumis à aucune procédure pénale, que ce soit directement ou indirectement, en Suisse ou dans d’autres pays ».

Un quotidien suisse, La Tribune de Genève, avait en effet annoncé, le 12 mai dernier, un signalement de l’autorité de lutte contre le blanchiment et ue ce ce fait le Ministère public de la Confédération helvétique (MPC) avait bloqué des transactions de quelque 2,5 millions d’euros entre une société genevoise – PetroSaudi, impliquée dans un scandale de détournement de fond – et des entreprises dont le directeur de l’AIF détient des parts.

M. Brühlhart a protesté, déclarant qu’il mettait en oeuvre « les exigences les plus strictes en matière de respect des dispositions légales et des normes éthiques », autrement, il lui serait « impossible d’assumer de manière crédible des mandats à grande responsabilité comme la présidence de la surveillance des finances au Vatican ».

Le Saint-Siège précise que « M. Brülhart est président de l’Autorité d’information financière (AIF) et, n’ayant pas de rôle exécutif, il ne participe pas, à ce titre, aux activités opérationnelles de supervision et de renseignement financier ».

L’AIF a été fondée par le pape Benoît XVI en vue de plus de transparence et de l’ajustement des critères du Vatican notamment à ceux de Moneyval en Europe, et elle est notamment chargée de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. De nouveaux statuts – pour plus d’autonomie – ont été approuvés par le pape François dès novembre 2013.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel