Le pardon, « le ciment qui unit l’Eglise »

« Le plus grand amour », souligne le pape pour la Pentecôte

Messe de Pentecôte, 4 juin 2017, capture CTV

Messe de Pentecôte, 4 juin 2017, capture CTV

Le pardon est « le plus grand amour, celui qui garde uni malgré tout », « le ciment qui unit les briques de la maison », a souligné le pape François en célébrant la messe de Pentecôte le 4 juin 2017.

Depuis la place Saint-Pierre au Vatican, en présence de dizaines de milliers de personnes membres du Renouveau charismatique, rassemblées pour leur Jubilé d’Or, le pape a médité sur les paroles de Jésus Ressuscité : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis » (Jn 20, 22-23).

« Jésus ne condamne pas les siens, qui l’avaient abandonné et renié durant la passion, mais il leur donne l’Esprit du pardon, a-t-il commenté. L’Esprit est le premier don du Ressuscité et il est donné avant tout pour pardonner les péchés ».

« Voilà le commencement de l’Église, a ajouté le pape, voilà la colle qui nous maintient ensemble, le ciment qui unit les briques de la maison : le pardon. Car, le pardon … c’est le plus grand amour, celui qui garde uni malgré tout, qui empêche de s’effondrer, qui renforce et consolide. Le pardon libère le cœur et permet de recommencer : le pardon donne l’espérance ; sans pardon l’Église ne s’édifie pas ».

« Ainsi l’Esprit du pardon, a affirmé le pape François, qui résout tout dans la concorde, nous pousse à refuser d’autres voies : celles hâtives de celui qui juge, celles sans issue de celui qui ferme toutes les portes, celles à sens unique de celui qui critique les autres ». Il s’agit de « parcourir la voie à double sens du pardon reçu et donné ».

Le pape a aussi invité à se corriger d’abord soi-même : « ce n’est qu’alors que nous pourrons corriger les autres dans la charité ». Il a conclu par une prière à l’Esprit Saint : « Pour vivre, nous avons besoin de Toi comme de l’eau : descends encore sur nous et enseigne-nous l’unité, renouvelle nos cœurs et enseigne-nous à aimer comme tu nous aimes, à pardonner comme tu nous pardonnes ! Amen ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!