Faire un don
Sainte Marthe, 25 mars 2020, bénédiction, capture @ Vatican Media

Sainte Marthe, 25 mars 2020, bénédiction, capture @ Vatican Media

Le pape François offre sa messe pour les soeurs de S. Vincent de Paul

Et toutes les soeurs au service des malades

Le pape François a offert sa messe matinale, ce mercredi 25 mars 2020, pour les soeurs de S. Vincent de Paul et toutes les soeurs qui soignent les malades.

Le pape a rappelé que les Filles de la Charité de S. Vincent de Paul s’occupent de la chapelle du Saint-Esprit mais aussi du dispensaire de la Maison Sainte-Marthe du Vatican, et que partout dans le monde, elles renouvellent aujourd’hui leurs voeux religieux.

« Aujourd’hui, fête de l’Incarnation du Seigneur, a dit le pape en italien au début de la messe, les Sœurs Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, qui dirigent, servent, le dispensaire de Sainte Marthe depuis 98 ans, sont ici à la messe, renouvellent leurs vœux avec leurs sœurs dans le monde entier. Je voudrais offrir aujourd’hui la messe pour elles, pour la Congrégation qui travaille toujours avec les malades, les plus pauvres, comme ici depuis 98 ans, et pour toutes les sœurs qui travaillent en ce moment pour soigner les malades en risquant leur vie et en donnant leur vie. »

En effet, dans la région de Bergame (Italie), par exemple, 13 religieuses de l’Institut Palazzolo sont décédées ces derniers jours, au service des malades dans différentes structures.

Les Filles de la Charité ont renouvelé leurs voeux silencieusement après l’homélie, au cours de laquelle le pape a souligné le « mystère » de l’Incarnation de Dieu, et que l’évangéliste saint Luc ne pouvait tenir que de Marie le récit de l’Annonciation: il a alors relu cet évangile, en guise d’homélie, invitant à l’entendre comme raconté par Marie.

Les Filles de la Charité ont été fondées par saint Vincent de Paul et sainte Louise de Marillac à Paris comme le raconte leur site en ligne mais Vincent de Paul indique le véritable auteur de cette communauté: « Qui eût pensé qu’il y aurait des Filles de la Charité quand les premières vinrent en quelques paroisses de Paris ? Oh ! non, mes filles, je n’y pensais pas (…). Dieu y pensait pour vous. C’est lui, mes filles que nous pouvons dire auteur de votre compagnie. Il l’est plus véritablement que personne d’autre » (14 juin 1643).

Au premier janvier 2019, elles étaient 14 070 soeurs vivant et oeuvrant dans 1 680 communautés dans 94 pays, sur les cinq continents.

Parmi les saintes de cette Société de vie apostolique:

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel